Le Direct
Radio

Échec et mât des organisateurs de la marche contre le concessionnaire MSC

Initialement prévue pour ce mercredi 15 mai 2024 dans la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo central, la marche organisée par l’intersyndicale de l’Onatra contre la concession des activités conteneurs au port de Matadi, conclue entre le gouvernement congolais et le consortium comprenant le géant mondial de l’armement MSC Mediterranean Shipping Company (MSC), a été un véritable camouflet pour les organisateurs.

La manifestation de protestation de quelques délégués syndicaux de l’ONATRA contre MCTC a lamentablement échoué mercredi à Matadi au Kongo central. @Photo Droits tiers.

publié le 15 mai 2024 à 20:30:18

Des échos sur place, il nous revient que les agents et cadres de cette entreprise du portefeuille de l’Etat n’ont pas répondu à cet appel. Ils ont préféré vaquer librement à leurs occupations, que de se laisser distraire par des revendications teintées des colorations politiciennes. C’est une leçon de réalisme que les agents et cadres de l’ONATRA viennent de donner à leurs délégués syndicaux, qui n’ont pas compris qu’étant donné les avancées économiques actuelles de la République démocratique du Congo et ses perspectives de croissance, il est crucial que le pays investisse dans le développement de toutes ses infrastructures portuaires simultanément. L’opération permettra à coup sûr de réduire de manière significative les coûts d’importation et d’exportation. Ce qui profitera considérablement à la population.

Toutes les revendications qui reviennent en boucle aujourd’hui ont trouvé solution à travers une mission de prospection effectuée par des agents et syndicalistes de l’ONATRA à Lomé au Togo. C’est ce modèle que le président de la République a apprécié, en encourageant cette concession que va piloter une société d’exploitation de droit congolais, Matadi Corridor Terminaux à Conteneurs (MCTC), avec la participation de l’ONATRA en tant qu’actionnaire. Cette société bénéficie d’un droit restreint à la seule manutention des conteneurs sur une zone délimitée à l’intérieur du port de Matadi.

Pour y arriver, l’Etat qui s’occupe non seulement du bien-être de la population et du développement des provinces, a constaté que c’est depuis 2016, que l’ONATRA a perdu 75% de ses volumes de conteneurs traités au profit d’autres ports. Cette baisse d’activité a entraîné une diminution importante de ses revenus, entraînant un manque d’investissements dans les infrastructures et les équipements et affectant considérablement la productivité et les performances du terminal. Ce que les pourfendeurs de cette concession ne savent pas ou le font de mauvaise foi, celle-ci va permettre la réhabilitation et la modernisation du terminal à conteneurs du port de Matadi, portant ainsi le niveau de service aux meilleurs standards internationaux.

Les travaux de construction des nouvelles infrastructures et l’acquisition de nouveaux équipements vont générer des revenus importants pour l’État et l’ONATRA sous forme de redevances de concession. De plus, la concession prévoit la formation et le renforcement des capacités des travailleurs ainsi que le transfert de technologie, ce qui permettra d’améliorer les compétences et l’efficacité des opérations portuaires.

Contrairement à ce que racontent les oiseaux de mauvaise augure à Matadi, la concession permettra de sécuriser et de pérenniser les emplois des travailleurs de l’ONATRA. En effet, la MCTC s’est engagée à recruter en priorité les travailleurs de l’ONATRA au fur et à mesure de ses besoins opérationnels. Dans le cadre de cette concession, l’État et MCTC ont prévu une structuration qui assurerait la mise en place par l’État d’un Fonds social afin de régler durablement le passif social de l’ONATRA qui frappe durement les travailleurs et leurs familles.

Soulignons que les ambitions de MCTC sont alignées selon la vision du président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. « MCTC est fier et honoré de contribuer à la mise en œuvre du volet infrastructure du programme du chef de l’État. Cette collaboration reflète l’engagement de MCTC à soutenir le développement et la modernisation des infrastructures en République démocratique du Congo, en accord avec les objectifs du gouvernement pour le progrès et la prospérité du pays », indique-t-on au niveau de ce concessionnaire.

Le Quotidien

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.