Le Direct
Radio

Dossier forages : Stever Construct tient à respecter ses engagements

Le groupe Stever Construct qui s’est imposé comme la solution pour apporter de l’eau potable à la population de 26 provinces de la RDC grâce à sa technologie de pointe, est la cible des attaques à travers les médias et sur les réseaux sociaux. Le groupe, accusé de surfacturation, se défend et assure avoir préfinancé les travaux à 50%. L’État congolais doit débourser au moins 390 millions USD pour 1 340 forages.

Par Rich Ntumba

Un forage exécuté par Stever Construct à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 4 mai 2024 à 19:43:23

Peu connu par les médias et discret, son directeur général, Eliel Kasenga a pris parole pour balayer point par point les spéculations aux allures politiciennes, alimentées par des personnes malveillantes dans le but de discréditer le consortium, pourtant connu pour son sérieux par des instances nationales et internationales. Signé pour une durée de cinq ans, en raison de 200 forages par année, l’entreprise a, elle-même, pré-financé les travaux, avant le paiement de 71 000 000 USD (soit 30 %) par le gouvernement.

– Des matériels pimpant neufs entreposés à Kinshasa –

Au cœur de la capitale, dans la commune de la Gombe, le directeur général du Stever Construct reçoit un groupe de journalistes dans les entrepôts où sont stockés les matériels destinés au projet. Eliel Kasenga laisse immerger les professionnels de la presse dans les installations du consortium pour leur permettre de bien mener l’enquête. Le constat des journalistes est sans appel. Du lourd. Les professionnels de médias ont palpé ces matériels de forage de technologie de pointe faits sur mesure commandés par Stever Construct.

Juste après, M. Kasenga a présenté aux journalistes une station de traitement et stockage d’eau. Dans ses explications, le numéro deux de la société a fait savoir que son entreprise utilise la technologie moderne, économique avec de l’énergie solaire. Une stratégie qui a été bien réfléchie, dit-il, dans un pays où le problème d’électricité se pose avec acuité.

C’est une station qui a été conceptualisée pour répondre à un besoin spécifique après avoir étudié les besoins des populations vivant dans les milieux ruraux. Cette station est compacte et on peut la transporter par véhicule pour la déplacer. On utilise un système totalement solaire pour éviter les difficultés liées à l’approvisionnement de carburant qui coûte extrêmement cher en province, a-t-il détaillé.

Il a poursuivi en démontrant que la station a été dessinée par les architectes et envoyée chez le fournisseur pour être produite. “La partie inférieure que vous voyez provient de la Chine, la partie supérieure qui est le réservoir, provient de Malaisie, et toute la ligne de distribution vient de la Belgique et l’autre bout de l’Italie”, explique-t-il. A l’occasion, il a montré aux journalistes comment fonctionne cette station. “Le forage dont on parle, c’est seulement le puits qu’on creuse pour sortir l’eau. Une fois que l’eau est captée, elle passe par cette ligne de traitement avec le système de filtration. Ce filtre nous permet de filtrer à 0,25 microns. Donc, tous les sédiments sont retirés à partir d’ici. Nous avons encore ce système qui fait office de compteur avec une antenne qui est fixée dans chaque station. C’est un système qui nous permet de surveiller la station à distance. A partir d’ici à Kinshasa, nous pouvons capter les données, anticiper les pannes, et pouvoir intervenir en cas de besoin”, a-t-il souligné, enchaînant qu‘« il y a un autre système très important et ingénieux, c’est celui qui nous permet d’injecter une quantité résiduelle de chlore dans l’eau pour tuer les bactéries, éliminer les germes et purifier l’eau ».

Alors qu’elle n’est qu’à sa première phase, Stever Construct de Mike Kasenga a exécuté et livré plus de 122 stations entre février et mars 2024, dont 9 stations à Kinshasa-Kimpoko, 32 stations dans la Tshopo prévues sur les 47 et 17 autres sont en cours d’exécution. Le Grand Equateur a reçu 30 stations sur les 45 prévues et 15 autres sont en cours d’exécution.

– Les charges –

La société fait face à plusieurs charges. Non seulement que le transport des équipements par avion et véhicule coûte cher, Stever Construct est obligée d’acheter des parcelles là où sont installées les stations. Pourtant, il était convenu que l’Etat disponibiliserait des terrains pour l’installation des forages. En plus, il y a le personnel local partout en provinces qu’il faut former et payer, toute la logistique à installer, les entrepôts à construire ou à louer sur l’ensemble du pays. “Tout ça pèse dans la balance”, avance Kasenga fils. Le boss de Silver promet d’exécuter le contrat jusqu’au bout. “Nous allons honorer nos engagements vis-à-vis de l’État congolais”.

Le PDG du groupe, Mike Kasenga a le Congo chevillé au corps. Voilà pourquoi il a conçu son projet pour soutenir l’Etat à donner l’eau potable à la population.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.