Le Direct
Radio

Brésil : Bolsonaro toujours hospitalisé, transfert prévu à Sao Paulo

Hospitalisé pour soigner une infection cutanée, l’ex-président brésilien Jair Bolsonaro doit être transféré lundi de Manaus (nord) vers Sao Paulo (sud-est), a indiqué l’un de ses proches collaborateurs à l’AFP.

Par AFP

publié le 6 mai 2024 à 17:42:12

M. Bolsonaro, 69 ans, partira pour la capitale économique du Brésil “après le déjeuner”, a expliqué son avocat Fabio Wajngarten, qui est également chargé de sa communication.

Plus tôt lundi, l’un des fils de l’ancien chef de l’Etat d’extrême droite, le député Eduardo Bolsonaro, avait annoncé initialement que son père allait être transféré vers Brasilia. “Mon père va bien, il réagit bien aux antibiotiques”, a écrit le parlementaire sur X.

Ce message est illustré d’une photo de son père couché sur le dos à l’hôpital, les yeux fermés, le corps partiellement couvert de draps. La peau de sa jambe gauche présente une grosse plaque rouge, au niveau du tibia.

L’entourage de l’ex-président (2019-2022) n’a pas précisé la raison du changement de destination. Selon le site d’informations Métropoles, il souffre de “douleurs intestinales” en plus de l’infection cutanée.

M. Wajngarten a indiqué à l’AFP que l’hospitalisation aurait lieu à la clinique privée Vila Nova Star, où M. Bolsonaro a été opéré à plusieurs reprises à l’abdomen ces dernières années en raison de séquelles d’un l’attentat. à l’arme blanche subi en 2018.

Dimanche, M. Bolsonaro avait annoncé sur X qu’il avait été hospitalisé à Manaus pour soigner un érysipèle, infection caractérisée par une inflammation de la peau, “sans date de sortie de prévue”.

L’hôpital Santa Julia de Manaus avait précisé que l’ancien chef de l’Etat avait été admis samedi “en raison d’une déshydratation et d’une infection cutanée” et qu’il restait “hospitalisé pour une antibiothérapie par voie veineuse et une réhydratation”.

Chez les patients atteints d’érysipèle, une plaque rouge douloureuse apparaît le plus souvent au niveau des jambes et parfois sur le visage, accompagnée de fièvre.

Jair Bolsonaro, 69 ans, avait souffert d’une infection similaire en novembre 2022, peu après sa défaite électorale face au président actuel Luiz Inacio Lula da Silva. Il était alors resté reclus pendant plusieurs jours dans sa résidence officielle à Brasilia.

L’ancien président était arrivé vendredi à Manaus, capitale de l’Etat brésilien d’Amazonas, pour soutenir le député Alberto Neto, candidat à la mairie de cette métropole, la plus importante de la région amazonienne.

A l’approche des municipales en octobre, M. Bolsonaro parcourt le pays pour soutenir les candidats de son parti.

Cerné par les affaires judiciaires, il a participé il y a deux semaines à une vaste manifestation en son soutien sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Lors de la première audience publique le 14 juin devant le tribunal militaire, Maître Carlos Ngwapitshi, l’avocat de Jean-Jacques Wondo avait plaidé pour une remise en liberté provisoire de son client, évoquant notamment l’absence de risque de fuite ou encore son état de santé.


Nation

La société turque Milvest du chairman Turhan Mildon est au cœur d’un scandale que s’apprêtent à dévoiler des lanceurs d’alerte. Elle ruinerait l’État congolais, selon un passage d’une enquête ayant fuité sur les réseaux sociaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,834.00 CDF
1 Euro3,039.75 CDF
1 Yuan390.40 CDF
1 FCFA4,63 CDF

Appel d'offres

Acquisition de mobilier et équipement de bureau au profit de la DANTIC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.