Le Direct
Radio

Trump et le président polonais Duda ont parlé d’Ukraine et d’Otan

Donald Trump et le président polonais Andrzej Duda ont parlé de la situation en Ukraine, de l’Otan et du Proche-Orient, lors d’un dîner offert mercredi à New York par l’ancien dirigeant américain, candidat à la Maison Blanche, a annoncé son équipe de campagne.

undefined @(FILES) US President Donald Trump and Poland’s President Andrzej Duda meet in the Oval Office of the White House in Washington, DC on June 12, 2019. – Donald Trump will have dinner with Polish President Andrzej Duda in New York April 17, 2024, the former US president’s reelection campaign told AFP. (Photo by MANDEL NGAN / AFP).

publié le 18 avril 2024 à 11:29:46

Dans une vidéo diffusée sur son réseau Truth Social montrant les deux hommes côte à côte, M. Trump a dit espérer pouvoir travailler « à nouveau » avec le chef d’Etat conservateur polonais, qui avait été un de ses plus proches alliés au sein de l’UE durant son mandat.

Parmi les sujets abordés a figuré celui de l’Otan, dans un contexte de craintes d’un éventuel désengagement américain en cas d’élection de M. Trump.

En février, ce dernier avait semé la panique en Europe en menaçant de ne plus garantir la protection des pays de l’Otan face à la Russie si ceux-ci ne consacraient pas un budget suffisant à leur défense.

Au cours de leur dîner mercredi, les deux dirigeants se sont notamment entretenus de la proposition de M. Duda de voir les pays membres de l’Otan porter leurs budgets militaires de 2 à 3% de leur Produit intérieur brut, a précisé l’équipe de campagne de M. Trump.

« Ils ont également parlé de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, du conflit avec Israël au Proche-Orient, et de plusieurs autres sujets ayant trait à la paix dans le monde », a indiqué cette source dans un communiqué.

A l’approche du scrutin présidentiel de novembre, M. Trump multiplie les rencontres avec des dirigeants européens. Il a notamment reçu récemment le chef de la diplomatie britannique James Cameron et le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

Sous la présidence de M. Duda, et jusqu’à ce que celui-ci ne perde sa majorité parlementaire, la Pologne a favorisé les relations avec les États-Unis, en particulier avec le président Donald Trump, parfois au détriment de celles avec ses partenaires au sein de l’UE.

Le dirigeant conservateur avait même proposé que la Pologne construise un « Fort Trump » pour abriter des milliers de soldats américains sur son sol.

Il avait attendu plus d’un mois avant de féliciter Joe Biden pour son élection.

Après un jour de relâche mercredi, l’ex-président américain doit à nouveau comparaître jeudi à New York, où il est jugé au pénal dans une affaire de paiements pour acheter le silence d’une ancienne star du porno, Stormy Daniels, avant son élection en 2016.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.