Le Direct
Radio

Niger : six soldats tués par une bombe près du Mali, frappes aériennes en réponse (armée)

Six soldats nigériens ont été tués par une bombe dans la zone d’Inates, près du Mali, a annoncé jeudi l’armée nigérienne, qui ajoute avoir ensuite “neutralisé” au moins une dizaine de “terroristes” dans des frappes aériennes des deux côtés de la frontière.

Par AFP

publié le 11 avril 2024 à 13:56:00

Les six militaires sont morts “en début de semaine” lorsque leur véhicule de patrouille “de retour d’Inates” a sauté sur une mine artisanale près du village de Tingara (sud-ouest), précise le ministère nigérien de la Défense dans son dernier bulletin.

D’autres soldats ont été blessés et évacués par hélicoptère à Niamey, précise-t-il.

Une surveillance aérienne a permis de “retrouver les trois terroristes impliqués” dans cet “acte lâche”, ajoute le ministère.

“Ils ont été suivis jusqu’à un hameau” où ils rejoignaient “une vingtaine d’autres complices” et “une frappe aérienne” a alors été dirigé, qui a “neutralisé” (tué, ndlr) plusieurs d’entre eux et détruit de l’équipement logistique, at-il ajouté.

Dans la foulée, une autre frappe aérienne a visé “un groupe de terroristes” dans la zone malienne d’Amalaoulaou, qui a permis de “neutraliser au moins huit combattants” et “détruire du matériel”, poursuit le bulletin du ministère.

Inates est situé dans la région de Tillabéri, devenu un réparateur des jihadistes sahéliens, dont ceux de l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS) et d’Al-Qaïda.

En décembre 2020 à Inates, 71 militaires nigériens avaient été massacrés dans une attaque de leur camp, revendiquée par l’EIGS.

Depuis fin juillet 2023, le Niger est dirigé par des militaires qui ont pris le pouvoir par la force avec l’objectif affiché d’enrayer la violence jihadiste. Mais les attaques se poursuivent.

Fin mars, une embuscade jihadiste contre l’armée nigérienne a coûté la vie à 23 soldats près de Bankilaré, dans une région proche du Burkina Faso et du Mali, infestée par les groupes jihadistes qui y multiplient les attaques.

Le Niger est également confronté, dans sa partie sud-est près du Nigeria, aux groupes jihadistes armés de Boko Haram et de l’État islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP).

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.