Le Direct
Radio

Lutundula sur Kabila : “Il est curieux de voir les partisans de l’ex-chef d’État adhérer à la rébellion”

Le chef de la diplomatie congolaise, Christophe Lutundula s’est étonné de voir les partisans de l’ex-chef d’État adhérer à la rébellion pro-rwandaise. Le VPM des Affaires étrangères a fait allusion aux trois personnalités liées à Joseph Kabila qui sont apparues fin mars, aux côtés de Corneille Nangaa. Or, celui-ci est à la tête d’une plateforme politico-militaire codirigée par le groupe rebelle du M23, dénommée Alliance du fleuve Congo (AFC).

Par Patrick Mputu

publié le 3 avril 2024 à 04:01:00

Avec des mots empreints de fermeté, le diplomate en chef de la RDC a rappelé à l’ancien président de la République, lors d’une interview accordée à France 24, que le code pénal condamne rigoureusement toute collusion avec une puissance étrangère.

De plus, il a mis en garde contre toute tentative visant à compromettre la souveraineté du pays. “Il est tout de même curieux de voir que les membres du parti politique de l’ancien chef de l’État adhèrent dans un mouvement rebelle et ne se le cachent pas. Ils le disent. Que ce soit le président Kabila (j’ai beaucoup de respect pour lui) ou toute autre personne, chacun sait ce qu’il fait. Mais il y a le code pénal qui condamne la rébellion, la collusion avec une puissance étrangère est une trahison”, a-t-il menacé.

De vive voix, Lutundula assure que les informations des services de renseignements attestent qu’il y a des trahisons en interne où certains Congolais travaillent en connivence avec le Rwanda. “Il y a des éléments qui, même en termes techniques, sont des renseignements qui établissent qu’il y a quand même des collusions internes. Il y a des trahisons internes par rapport à ce mouvement que le Rwanda est en train de monter”, a-t-il fait savoir.

Certaines personnalités (comme le cardinal Ambongo) justifient le ralliement de certains politiciens à la rébellion en pointant du doigt les gestes d’exclusion et de division que pose le régime en place.

S’opposant farouchement à cette thèse, le patron de la diplomatie congolaise trouve que ces déclarations sont immorales et excessives. “Nous apprenons qu’il y a une certaine tonalité qui nous dit qu’il n’y a pas eu partage de gâteau pour tout le monde, ceux qui partent là-bas (à la rébellion) auraient raison. Nous ne pouvons pas moralement condamner la politique, l’idéologie de butin et venir nous dire que ceux qui quittent parce qu’ils n’ont pas eu leur part, ont raison. Non, ça c’est excessif et immoral”, a-t-il fustigé.

Christophe Lutundula appelle à mettre fin à l’impunité du Rwanda. Les autorités congolaises tiennent Kigali pour principal responsable des violences qui perdurent dans la province du Nord-Kivu

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Afin de vulgariser la langue, la culture et la littérature russes, l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo-Kinshasa a lancé jeudi la semaine de la langue russe à l’université libre de Kinshasa (ULK) en présence de l’équipe dirigeante de cette alma mater.


Humanitaire

Le Collectif “SOS RD Congo pour Goma 2024” a récemment lancé une collecte de dons en nature et financiers pour venir en aide aux déplacés situés dans la périphérie de Goma. La première phase qui a pris fin le 7 avril, a permis de rassembler une quantité considérable de vêtements, chaussures, médicaments et de denrées alimentaires.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.