Le Direct
Radio

La VSV exige la libération des militants arrêtés à Goma

La Voix des sans Voix pour les droits de l’homme (VSV) exige la libération immédiate et sans conditions des militants pro-démocratie arrêtés mercredi à Goma au Nord-Kivu.

Par Alexis Emba

Des militants pro-démocratie lors d’une manifestation pacifique à Goma. @ Photo Droits tiers.

publié le 18 avril 2024 à 15:06:00

L’organisation se dit préoccupée par l’arrestation de plus de dix militants pro-démocratie lors d’une manifestation pacifique organisée pour protester contre l’insécurité grandissante et d’exiger en même temps, la démilitarisation de la ville ainsi que le départ du maire, le commissaire supérieur principal Kapend Kamand Faustin, pour son incapacité à sécuriser Goma, la capitale provinciale.

Dans un communiqué consulté jeudi par Ouragan.cd, la VSV note que les militants pro-démocratie ont été arrêtés par des éléments de la police venus à bord de plusieurs jeeps au moment où ils se dirigeaient au gouvernorat pour y déposer le mémorandum contenant leurs revendications.

Après leur arrestation, ils ont été conduits au service des renseignements militaires T2 où ils ont été placés en détention jusqu’à ce jour. D’aucuns s’étonnent que des militants pro-démocratie soient arrêtés pour une revendication très légitime, notamment la sécurité des personnes et de leurs biens dans la ville de Goma en proie actuellement à une forte criminalité.

Pour la VSV, souligne le document, l’insécurité à laquelle fait face la RDC dans sa partie orientale exige impérativement une étroite et franche collaboration entre la population et les services de sécurité.

Aucun prétexte, quel qu’il soit ne peut justifier la restriction de l’espace civique et démocratique, rappelle l’ONG des droits de l’homme. Le non-respect des libertés fondamentales dont le droit de manifester garanti par la Constitution du pays et les instruments juridiques régionaux et internationaux relatifs aux droits de l’homme est en contradiction avec l’Etat de droit que prône le président de la République, prévient l’organisation.

De vive voix, la VSV exhorte les autorités congolaises à écouter attentivement les aspirations et revendications légitimes de la population en évitant tout acte ou comportement susceptible de contribuer à la frustration de la population. Au même moment, l’organisation salue également les mesures prises par les autorités congolaises en vue de sécuriser la ville de Goma toujours sous menace du M23.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.