Le Direct
Radio

Enquête des prédateurs, Alingete soutenu par Luzolo Bambi et la Licoco

Le professeur de Droit, Luzolo Bambi et le patron de la Ligue congolaise contre la corruption (LICOCO), Ernest Mpararo soutiennent le chef de service de l’IGF, Jules Alingete, victime des montages grossiers des puants détourneurs de la République.

Par Patrick Mputu

Jules Alingete, inspecteur général, chef de service de l’Inspection générale des finances @Photo Droits tiers.

publié le 11 avril 2024 à 19:44:45

Les deux personnalités ont conseillé le flic financier à ne pas céder face aux attaques des prédateurs des finances publiques surtout après une enquête-bidon d’un média en ligne publié le week-end dernier intitulé : “l’arbitre aux pratiques douteuses”. La supposée investigation est basée sur des décharges déclarées fausses par la justice congolaise il y a quelques mois.

Abasourdi par ces comportements inciviques, Luzolo Bambi, l’un des pionniers de la lutte contre la corruption s’est dit choqué par ce qu’il qualifie de tirs croisés. “J’ai observé le combat de l’IGF que nous avons soutenu depuis le début, qui a concrétisé la volonté du président de la République de lutter contre la corruption mais surtout de lutter comme jamais auparavant contre les détournements de deniers publics avec les résultats que nous connaissons tous. J’ai été très touché de constater depuis un moment les tirs croisés contre lui, contre sa personne, par devoir de citoyen et en tant que compagnon de la lutte contre la corruption, je ne pouvais pas rester indifférent face à ce comportement. Raison de ma présence aujourd’hui à l’IGF pour le soutenir publiquement, avec ce grand travail de pionnier dans cette lutte qu’il est en train d’abattre et dont les résultats sont connus de tous”, a rappelé l’ex-ministre de la Justice et garde des Sceaux sous Kabila fils.

Jules Alingete bénéficie également du soutien de l’activiste, Ernest Mpararo qui a vanté les actions de contrôle citoyen et étatique initiées depuis plusieurs mois déjà. “En tant que société civile, nous avons un partenariat avec l’IGF et lorsque l’un des partenaires est attaqué nous devons le soutenir, étant donné qu’il exécute et réalise les désirs des citoyens qui veulent à ce que la corruption puisse être combattue. Malheureusement nous constatons effectivement qu’il y a des tirs croisés, des attaques sans preuves qui sont dirigées contre un de nos partenaires et cela ne nous laisse pas indifférent, c’est pour ça que nous sommes venus le réconforter pour effectivement aussi étudier comment nous pouvons répondre à ces attaques”, a indiqué le membre de la société civile.

Moins bavard, Alingete a laissé entendre que face à toutes ces provocations de la prédation financière il préfère répondre par une intensification des actions du service qu’il pilote. L’IGF reste préoccupée à poursuivre sa lutte pour endiguer la corruption sur l’ensemble du territoire national congolais.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Lors de la première audience publique le 14 juin devant le tribunal militaire, Maître Carlos Ngwapitshi, l’avocat de Jean-Jacques Wondo avait plaidé pour une remise en liberté provisoire de son client, évoquant notamment l’absence de risque de fuite ou encore son état de santé.


Nation

La société turque Milvest du chairman Turhan Mildon est au cœur d’un scandale que s’apprêtent à dévoiler des lanceurs d’alerte. Elle ruinerait l’État congolais, selon un passage d’une enquête ayant fuité sur les réseaux sociaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,834.00 CDF
1 Euro3,039.75 CDF
1 Yuan390.40 CDF
1 FCFA4,63 CDF

Appel d'offres

Acquisition de mobilier et équipement de bureau au profit de la DANTIC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.