Le Direct
Radio

Dix morts dans une nouvelle attaque attribuée aux ADF à Beni

Au moins 10 civils ont été tués lors d’une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ADF, affiliés au groupe Etat islamique, menés en plein jour mardi contre une localité du Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo, confirment des sources locales.

Par AFP

Des membres des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) montent la garde après une attaque présumée des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF), tuant une femme et enlevant quatre enfants et un homme à Beni le 11 novembre 2018 @AFP.

publié le 2 avril 2024 à 18:57:12

“Ce matin, les ADF ont fait une incursion dans Mangodomu (dans la commune de Mangina du territoire de Beni), visiblement pour se ravitailler en médicaments et nourriture”, a indiqué le bourgmestre de Mangina, Emmanuel Kathembo Salamu.

“Ils ont incendié un pavillon du centre de santé, pillé des boutiques et brûlé des maisons”, a-t-il poursuivi, ajoutant que “dix personnes ont trouvé la mort dans cette incursion”.

“L’armée est au contact avec l’ennemi (…) La psychose règne ici”, a encore déclaré le bourgmestre.

Les ADF ont attaqué le quartier de Mangodomu “aux environs de 10h00, en pleine journée”, a précisé Muongozi Kakule Vunyatsi, de l’association de la société civile “Forces vives de Mangina”.

Le bilan provisoire fait état de “10 civils tués dont un malade au centre de santé”, où “six motos des infirmiers, la salle de consultation prénatale et une véranda ont été incendiées“, a-t-il ajouté.

Le capitaine Antony Mwalushayi, porte-parole de l’armée dans la région, n’a pas confirmé les 10 morts mais a souligné que les Forces armées de la RDC (FARDC) avaient « neutralisé quatre terroristes » et « libéré quatre jeunes filles » qui avaient ont été kidnappés.

“L’intervention de l’armée est arrivée un peu en retard, nos militaires ici à Mangina n’ont pas même un véhicule pour leurs interventions”, a regretté Nicaisse Kasereka, présidente du “Parlement des jeunes” de la commune.

Les ADF (Forces démocratiques alliées), à l’origine des rebelles ougandais majoritairement musulmans, sont présentes depuis le milieu des années 1990 dans l’est de la RDC, où ils ont tué des milliers de civils. Ils ont prêté allégeance en 2019 à l’EI et sont également accusés de plusieurs récentes attaques sur le sol ougandais.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’application EMA-i (Évent mobile application) introduite en 2021 en RDC, à travers le ministère de Pêche et élevage, pour surveiller les maladies animales, a été améliorée par les experts du secteur.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.