Le Direct
Radio

Au Sénégal, le duo de la rupture prend les rênes

Le nouveau président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye a nommé mardi soir au poste de Premier ministre Ousmane Sonko, la figure-clé de son élection. “Je mesure l’importance de la confiance que le président Faye a placée en ma personne”, a-t-il déclaré en remerciant le chef de l’État et en lui garantissant sa loyauté et son dévouement.

Par Patrick Mputu

Diomaye Bassirou Diomaye Faye (à gauche) et Ousmane Sonko (à droite) @Photo Droits tiers.

publié le 3 avril 2024 à 11:12:43

Le fondateur du parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), qui n’a pas pu être candidat à la présidentielle, trouve ainsi sa place dans les institutions. Il n’était pas question de laisser Bassirou Diomaye Faye, son candidat de substitution, gouverner seul et assumer cette lourde tâche, comme il l’a expliqué dans une première allocution.

Lors du meeting qui a clôturé notre campagne électorale, j’ai dit que nous travaillons tous à faire élire le président Bassirou Diomaye Faye. Il ne sera pas question de le laisser seul assumer cette responsabilité. Je voudrais dire aux Sénégalais, à chacun et chacune, où qu’il se trouve, que ce projet est le sien. Et que chacun devra donner le meilleur de lui-même pour que nous atteignions les objectifs que nous nous sommes assignés pour le Sénégal et non pas pour le président. À la tête de l’équipe que nous allons former, nous donnerons tout ce que nous avons et ne ménagerons aucun effort pour atteindre ce que nous avons promis au peuple sénégalais, c’est-à-dire, la rupture, le progrès et le changement définitif dans le bon sens, a-t-il promis.

Il n’aura donc pas fallu attendre longtemps, quelques heures à peine, pour connaître la fonction de celui par lequel Bassirou Diomaye Faye est devenu président. Ousmane Sonko, pourtant silencieux tout au long de la cérémonie d’investiture, n’en était pas moins au centre. Acclamé lors de son arrivée, remercié aussi juste après que Bassirou Diomaye Faye a prêté serment. « Sonko djeredef ! » (Merci Sonko !) s’est mis à scander la salle de plusieurs centaines d’invités, en cœur. Attestant ainsi de la stratégie gagnante du leader du Pastef : celle de laisser Bassirou Diomaye Faye concourir à la présidence à sa place, lui étant inéligible du fait d’une condamnation de justice.

-Front politique et social-

Bassirou Diomaye Faye, musulman pratiquant, marié à deux femmes présentes à son investiture et père de quatre enfants, incarne une nouvelle génération de politiciens. Admirateur de l’ex-président américain Barack Obama et du héros sud-africain de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, il se dit panafricaniste de gauche.

Il veut œuvrer au retour dans la Communauté des États ouest-africains Cédéao, du Burkina Faso, du Mali et du Niger, pays sahéliens confrontés au jihadisme et dirigés par des juntes qui ont rompu avec la France et se sont tournées vers la Russie. Les régimes putschistes du Mali, du Burkina et de la Guinée ont envoyé leurs représentants à Diamniadio, dont le président guinéen, le général Mamadi Doumbouya.

Le chef du régime militaire burkinabè, le capitaine Ibrahim Traoré, a félicité Bassirou Diomaye Faye, “symbole d’une nouvelle ère pour une Afrique décomplexée, libre et souveraine”. Il a dit sur X être prêt à œuvrer avec lui à la rénovation de la coopération sous-régionale et internationale.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.