Le Direct
Radio

Alfred Liyolo, l’icône de l’art plastique congolais, célébré

Les œuvres d’Alfred Liyolo brillent encore dans les milieux artistiques congolais. Bien que cinq ans se soient écoulés depuis sa disparition le 1er avril 2019, les bons souvenirs demeurent “toujours dans l’esprit des Congolais suite aux œuvres du géant sculpteur qui a laissé des traces indélébiles dans son art”.

Par Onésime Lukau

La fondation Liyolo a commémore les 5 ans depuis la disparition de l’ex-emblematique sculpteur congolais, Alfred Iyolo. @Photo Droits tiers.

publié le 16 avril 2024 à 04:15:00

La fondation Liyolo a organisé le samedi 13 avril 2024, la journée portes ouvertes pour commémorer la cinquième année marquant la disparition du célèbre sculpteur congolais, Alfred Liyolo. Placée sous le thème “Là où règne le culte de la création”, l’activité s’est déroulée à la résidence du défunt située dans la commune de Mont-Ngafula, sur l’avenue By-pass.

“Liyolo, dont nous célébrons la mémoire aujourd’hui, a été un pionnier qui n’a pas eu froid aux yeux et qui s’est battu pour que son métier de plasticien et de sculpteur soit reconnu comme étant porteur des vraies valeurs. Ce combat reste d’actualité et devrait se poursuivre”, a souligné, dans son discours, Myoto Liyolo, directrice de la fondation.

Elle a, ensuite, informé les invités que le domicile de maître Liyolo deviendra un musée privé. “Ce site qui nous reçoit a pour vocation d’être transformé en musée privé, en centre de formation et de recherche pour l’art contemporain congolais. Vous pouvez voir à ma droite les ébauches de ce centre. Elles sont faites par un talentueux architecte et artiste congolais, Michel-Ange Katende”, a-t-elle détaillé.

Les participants ont visité les différents ateliers et œuvres laissés par Me Liyolo, afin de reconnaître les valeurs de la culture et des arts du grand Congo. Un documentaire et une pièce théâtrale ont été projetés pour faire revivre le parcours du sculpteur.

L’organisation créée de son vivant, a pour objectif la préservation de son patrimoine artistique, la transmission de son savoir-faire et la promotion des artistes. Liyolo exposait ses œuvres dans des prestigieuses galeries du monde, mais aussi participait aux biennales internationales, ainsi qu’à des séminaires de l’enseignement artistique.

Par ailleurs, le boabob était l’auteur d’innombrables œuvres à travers le pays comme le monument à la Place des artistes au rond-point Victoire, le statut en hommage aux mamans maraîchères placé au croisement des avenues Kimwenza et By-pass mais aussi les bustes qu’on trouve au jardin de la Primature.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Inspection générale des finances a été conviée à la 8e édition du forum Géoscience qui a eu lieu le jeudi 16 mai 2024 à l’université de Kinshasa. A cette occasion, l’inspecteur général des finances, chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi, représentant le numéro un de l’IGF- Jules Alingete, a sensibilisé les étudiants de l’université de Kinshasa sur le travail abattu par le service de contrôle supérieur enraciner la bonne gouvernance au pays.


Aviation

La filiale Westminster Aviation Security Services va assurer la sûreté dans cinq aéroports congolais. Ouragan avait annoncé la nouvelle. Le contrat signé le 14 avril dernier entre la filiale britannique et le gouvernement congolais porte sur le financement, le développement, la maintenance, la formation et l’exploitation des services de sécurité dans les cinq aéroports congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,775.00 CDF
1 Euro2,992.28 CDF
1 Yuan383.56 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 26 Motos Tout terrain destinées aux Coordinations Provinciales du PADRIR


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.