Le Direct
Radio

Tshisekedi opposé à l’idée d’ériger un mur frontalier avec le Rwanda

Tshisekedi n’adhère pas à l’idée de faire ériger un mur de séparation entre son pays et ses voisins de l’est, notamment le Rwanda en vue de protéger l’intégrité territoriale et sécuriser les Congolais. Il s’y est opposé lundi, lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir en visite à Kinshasa.

Par Patrick Mputu

Le président congolais, Félix Tshisekedi et son homologue sud-soudanais, Salva Kiir, assurant aussi la présidence tournante de l’EAC @Photo Droits tiers.

publié le 25 mars 2024 à 21:01:00

Le président de la RDC s’est montré peu favorable à cette proposition avancée par certains politiques (comme l’ex-Premier ministre Adolphe Muzito). Le chef de l’État estime que l’agression rwandaise est une situation entretenue par un régime “sanguinaire” qui ne restera pas éternel.

Alors que certains pourraient voir les murs comme une solution rapide et défensive, Félix Tshisekedi offre une perspective alternative, axée sur la diplomatie et la recherche des solutions durables aux conflits régionaux.

-Relance des processus des Luanda et Nairobi-

Félix Tshisekedi et Salva Kiir se sont accordés pour des solutions rapides à la restauration de la paix dans la sous-région et la relance des processus de paix de Nairobi et de Luanda, apprend-t-on du communiqué final sanctionnant leur entretien.

Cependant, ont-ils mis l’accent, les deux feuilles de route initiées respectivement par la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC) et l’Union africaine (UA) doivent être conduites dans une approche de complémentarité. Pour le chef de l’État congolais, la motivation qui a conduit le président de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) à Kinshasa, c’est la recherche de la paix. “Il veut voir la stabilité dans la région et ne ménagera aucun effort pour y contribuer”, a-t-il ajouté.

De son côté, Salva Kiir a déclaré que son entretien avec son homologue a porté sur la promotion de la paix et la stabilité dans la région. “Je remercie le chef de l’État, Félix Tshisekedi. Je vous assure de mon engagement à travailler en vue d’avoir une région pacifiée, sécurisée et favorable au développement des populations”, a-t-il expliqué.

Le numéro 1 de l’EAC aura une série de consultations stratégiques avec d’autres dirigeants de la région. Il s’agit des présidents de la République de l’Angola (Joao Lourenço), du Burundi (Evariste Ndayishimiye) et du Rwanda (Paul Kagame).

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.