Le Direct
Radio

L’armée congolaise accuse les RDF d’avoir ciblé les Casques bleus

Les combats ont repris samedi, après un bref moment d’accalmie, entre les rebelles du M23 et les forces gouvernementales dans la cité stratégique de Sake, dans l’est de la République démocratique du Congo, où huit Casques bleus ont été blessés, selon l’ONU.

Les casques bleus de l’ONU attaqués par l’armée rwandaise dans l’est de la RDC. @Photo Droits tiers.

publié le 18 mars 2024 à 16:13:49

La cheffe de la Mission de l’ONU en RDC, Bintou Keita a dans un communiqué condamné “l’attaque contre des Casques bleus survenue ce 16 mars à Saké”, cité considérée comme un verrou stratégique sur la route de Goma, capitale provinciale du Nord-Kivu.

“Huit casques bleus ont été blessés dont un grièvement, at-elle déploré. Représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies en RDC, Mme Keita a affirmé que depuis plusieurs semaines, “ces casques bleus ont été déployés dans le cadre de l’opération Springbok au Nord-Kivu” où la Monusco et les Forces armées congolaises “menent des actions conjointes”.

Le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, porte-parole de l’armée au Nord-Kivu, a accusé “l’armée rwandaise” d’avoir “ciblé la position de la Monusco à Sake lors des affrontements” entre les forces armées congolaises et le M23.

Après quelques jours d’accalmie, les combats ont repris dans cette ville située à une vingtaine de km à l’ouest de Goma, ont indiqué des témoins. Un calme précaire régnait néanmoins dimanche avant-midi, selon eux.

Une source sécuritaire congolaise ayant requis l’anonymat a indiqué à l’AFP que les Casques bleus ont été blessés dans des tirs d’obus des M23 tombés dans leur camp.

Selon cette source, l’incident s’est produit lorsque des groupes armés dits “patriotes” (“wazalendo”) ont “attaqué les rebelles du M23”, ces derniers ont lancé des obus sur la ville dont “deux tombés dans le camp de la Monusco, au quartier Mubambiro et fait des blessés parmi les Casques bleus”.

Le M23 est apparu en 2012 et, vers la fin de cette année-là, avait occupé Goma, avant d’être vaincu militairement l’année suivante par l’armée congolaise soutenue par les Casques bleus de la Monusco.

Après huit ans de sommeil, le groupe rebelle a repris les armes fin 2021 et, avec le soutien du Rwanda, s’est emparé de larges pans du territoire. Depuis l’intensification des combats autour de Sake, début février, des milliers d’habitants se sont enfuis vers Goma.

Présente en RDC depuis 25 ans, la Monusco qui compte actuellement 15 000 Casques bleus, a amorcé son retrait dans le pays depuis fin février. Les autorités congolaises ont souhaité que le retrait soit complet à la fin de cette année.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.