Le Direct
Radio

Ituri, un hôpital pillé et une patiente tuée par la Codeco

Une patiente a été tuée par balle dans son lit au cours du pillage de l’hôpital de Drodro, en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, lors de l’attaque de la ville par une milice communautaire, a-t-on appris jeudi de sources locales.

En Ituri, les méfaits des miliciens de la Codeco se comptent par milliers. Ces hors-la-loi pillent les maisons de commerce et tuent presque chaque jour les paisibles citoyens. @ Photo Droits tiers.

publié le 7 mars 2024 à 23:25:00

Des miliciens de la Codeco (Coopérative pour le développement du Congo), un groupe armé qui prétend défendre les intérêts de la tribu Lendu, ont attaqué mercredi Drodro “pour se venger” de l’assassinat présumé d’un membre de leur communauté, selon Pilo Mulindro, responsable de la chefferie de Bahema Nord, où est située Drodro.

Un rapport interne de la Monusco (la mission de l’ONU en RDC) indique que l’attaque a été lancée en représailles au “meurtre d’un Lendu par le groupe armé Zaïre (groupe rival de la Codeco, affilié à la tribu Hema)”.

Une patrouille conjointe Monusco-FARDC (Forces armées congolaises) a tenté mercredi matin, en vain, de retrouver le corps “qui aurait été brûlé après le meurtre”, peut-on lire dans le même rapport.

Les Codeco “se sont mobilisés pour chercher le corps” de leur proche tué la veille, a déclaré le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri. Mais “ils se sont attaqués à la population innocente” pour se venger, a-t-il déploré.

Alertée par les détonations d’armes, la Monusco a dépêché une patrouille mercredi en fin d’après-midi, qui “a essuyé des tirs de la Codeco”, a déclaré Ndeye Khady Lo, porte-parole de la mission onusienne. Les Casques bleus ont en réponse “ouvert le feu sur le groupe armé”, a-t-elle ajouté.

Les échanges de tirs ont duré plusieurs heures, dans la ville et autour de l’hôpital, entre les miliciens Codeco et des unités conjointes de soldats congolais et des Nations unies.

Plusieurs combattants de la Codeco seraient morts dans les affrontements selon diverses sources locales, qui préfèrent garder l’anonymat.

Au cours de l’attaque, les miliciens Codeco “arrivés en grand nombre” ont encerclé l’hôpital de la ville “où ils ont tué une femme malade qui était sous perfusion”, a indiqué à l’AFP Logo Bamaraki, président des jeunes de la chefferie de Bahema Nord, joint par télphone depuis Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri.

“Ils ont pillé l’hôpital, notamment les matelas et les produits pharmaceutiques”, a-t-il ajouté.

Le meurtre de la patiente et le pillage de l’hôpital par la Codeco ont été confirmés par des sources médicales sous couvert d’anonymat.

Jeudi, la situation était revenue au calme mais de nombreux habitants se trouvaient encore autour des bases de la Monusco, dans la périphérie de Drodro, où ils s’étaient réfugiés, à la recherche de protection

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.