Le Direct
Radio

Cinq ans après le décès du célèbre sculpteur, la Fondation Liyolo annonce une journée culturelle portes ouvertes

La Fondation Liyolo organise une journée culturelle le samedi 13 avril prochain en marge de la commémoration du 5e anniversaire de la disparition de l’artiste-sculpteur et professeur émérite, Alfred Liyolo, décédé le 1er avril 2019, dont le riche et vibrant héritage artistique continue d’inspirer les artistes et les amateurs d’art du monde entier.

publié le 31 mars 2024 à 19:59:55

La journée portes ouvertes aura lieu en la résidence de l’illustre disparu située dans la commune de Mont-Ngafula, sur l’avenue Bypass, à hauteur de l’arrêt de bus qui porte son nom. L’événement sera ponctué par plusieurs temps forts : outre la visite guidée des ateliers, les enfants et écoliers visiteurs auront l’occasion d’assister à un théâtre dédié. Une représentation scénique sera aussi proposée aux adultes, un stand d’exposition et de création, ainsi que le cinéma sous les étoiles avec plusieurs films à l’affiche.

Les visiteurs pourront, à travers les œuvres, découvrir ou redécouvrir ce sculpteur au talent inégalé : sa vision, son inspiration, sa ténacité, sa résilience dans l’adversité et sa détermination à se sculpter lui-même pour devenir ce grand Maître d’Art toujours intemporel qu’il est devenu. Pour la Fondation Liyolo, cette journée culturelle dédiée à l’artiste augure déjà l’ouverture d’un centre culturel ainsi que le Musée Liyolo consacré à son travail et à celui de ses contemporains.

Créée en 2012, la Fondation Liyolo, prend son essor à la mort de son créateur. Elle a pour objectif la préservation du patrimoine artistique du maître sculpteur y compris celui de ses contemporains, la passation de son savoir-faire et la promotion de nouveaux artistes.

Né en 1943 en RDC et décédé le 1er avril 2019 à Vienne, en Autriche, Alfred Liyolo est un sculpteur de renommée internationale dont l’œuvre puissante et évocatrice a marqué le monde de l’art contemporain africain. Dès son plus jeune âge, Liyolo se passionne pour la sculpture. Il suit une formation à l’Institut de Beaux-Arts de Kinshasa, avant de rejoindre l’Académie de Beaux-Arts de Kinshasa, puis de se perfectionner en Autriche, notamment à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, en Autriche d’où il sera meilleur étudiant de sa promotion avec le titre de Magister Artium de la même institution.

Le travail de Liyolo se caractérise par une exploration moderne de l’identité africaine. Ses sculptures, en laiton, représentent des figures humaines ou animales aux formes allongées et expressives, capturant l’essence, de la joie et de la spiritualité de l’expérience humaine. Liyolo puise son inspiration dans les traditions et les mythes du Congo, ainsi que dans son vécu personnel. Ses œuvres explorent des thèmes tels que la maternité, la quête de sens et la force de caractère.

La renommée de Liyolo s’est rapidement étendue au-delà des frontières du Congo. Il a exposé ses œuvres dans de prestigieuses galeries et musées à travers le monde, notamment à Paris, New York, Londres, Tokyo et Johannesburg. Le talentueux sculpteur a reçu de nombreuses récompenses pour son travail, dont le Grand Prix de la Biennale de Dakar. Il est fait Chevalier de la Pléiade de l’ordre de la Francophonie, Commandeur des Ordres nationaux aussi bien sous Mobutu que sous Kabila et reçoit aussi le Prix de la République populaire de Chine pour les meilleurs échanges culturels avec la Chine, 2014.

En plus d’avoir été ce sculpteur congolais qui a su promouvoir l’art africain sur la scène internationale, Liyolo a aussi assuré des enseignements à l’Académie de Beaux-Arts de Kinshasa où il a exercé les fonctions de directeur général. C’est sous son mandat que les femmes ont eu le droit d’accéder à cette prestigieuse institution jadis réservée aux hommes.

Serge Tshianga

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’application EMA-i (Évent mobile application) introduite en 2021 en RDC, à travers le ministère de Pêche et élevage, pour surveiller les maladies animales, a été améliorée par les experts du secteur.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.