Le Direct
Radio

Butembo : un convoi de l’ONU attaqué, un jeune tué

Un jeune a été tué par balles jeudi soir à Butembo, dans l’est de la République démocratique du Congo, lors d’incidents qui ont éclaté au passage d’un convoi de la mission de l’ONU (Monusco) attaqué à coups de pierres, a-t-on été informé vendredi par des sources locales.

Des soldats bangladais de la Mission des Nations unies en RD Congo (MONUSCO) tirent sur des miliciens de la CODECO pour protéger le retrait d’une équipe de la Croix-Rouge alors qu’ils étaient pris dans une embuscade. Depuis fin novembre, au moins 100 personnes ont été tuées par des miliciens dans cette zone @Photo d’ALEXIS HUGUET / AFP.

publié le 29 mars 2024 à 16:57:41

“La Monusco condamne l’attaque de son convoi dans la nuit dans la localité de Butembo au Nord-Kivu”, a indiqué à Kinshasa Ndeye Khady Lo, porte-parole de la mission onusienne. Elle enquête sur les circonstances de cette attaque et “fera toute la lumière sur cet incident”, a-t-elle ajouté, sans plus de précisions à ce stade.

La Monusco est la cible fréquente de manifestations d’hostilité de la part de la population de l’est de la RDC, qui la juge inutile dans la lutte contre les groupes armés et accuse la communauté internationale de complicité avec les rebelles du M23, actifs dans le Nord-Kivu et soutenu par le Rwanda.

A la demande de Kinshasa, la force onusienne a entamé son retrait de la région, avec la fermeture fin février d’une première base dans la province voisine du Sud-Kivu.

Mercredi, le service local d’information de la Monusco avait diffusé un message annonçant le mouvement d’un de ses convois entre Rwindi, localité du Nord-Kivu prise récemment par les rebelles, et la ville de Beni, dans le nord de la province .

Ce mouvement, qui se fait à la demande du gouvernement congolais, est un mouvement de désengagement de la zone de Rwindi. La Monusco demande à la population de ne pas céder aux rumeurs qui (lui) donnent une autre motivation, ajoutait le message.

Mais jeudi soir, au niveau de Butembo, “des jeunes ont commencé à jeter des pierres contre les véhicules”, a indiqué à l’AFP Mathe Saanane, président de la société civile de la ville. Selon lui, des coups de feu ont été tirés depuis le convoi, dont un véhicule, “voulant échapper aux jets de pierres”, a pris un autre chemin, “dans un quartier périphérique”, où d’autres incidents ont éclaté.

“Malheureusement, il ya eu une perte en vie humaine, un garçon qui a été touché par balles”, a encore indiqué M. Saanane. Le maire de Butembo, le colonel Mowa Baeki Telly, a confirmé à la presse qu’un habitant de la ville avait été tué.

Certains jeunes ont “lancé des projectiles, cela a provoqué une réaction de la part des occupants du convoi” et “un des nôtres a perdu la vie”, a-t-il déclaré en début d’après-midi, ajoutant que la situation était “revenu normal” dans la ville.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.