Le Direct
Radio

Trois contrats irréguliers de la Sicomines évalués à 1 milliard USD annulés par l’ARSP

Trois contrats d’une valeur d’1 milliard de dollars signés par la Sicomines ont été annulés par l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP) suite à la violation de la loi par cette société minière.

Par Alexis Emba

le site d’ exploitation des minerais par la Sicomines. @Photo Droits tiers.

publié le 22 février 2024 à 11:52:19

Les entreprises visées par cette mesure administrative sont les sociétés CRSN (CREC 7 , CREC 9) et International Fourteenth first (Entreprise 141) qui signifie Syno-Hydro, toutes deux tenues par les actionnaires de Sicomines qui se déguisent en sous-traitants pour exécuter des travaux d’excavation au sein de la même société principale. La troisième entreprise sanctionnée par l’ARSP pour les mêmes faits, est Bangde Construction.

« Il y a quelques semaines où nous avons traité les dossiers du géant canadien Barrick avec sa filiale Kibali gold, aujourd’hui nous sommes sur le dossier Sicomines, il se fait qu’il y a trois sous-traitants qui détiennent à eux seuls des marchés de plus d’un milliard de dollars. Il s’agit des sociétés CRSN (CREC 7 , CREC 9) et International Fourteenth first (Entreprise 141) qui signifie Syno-Hydro, toutes deux tenues par les actionnaires de Sicomines qui se déguisent en sous-traitants. La troisième entreprise, c’est Bandge Construction », a détaillé Miguel Kashal, directeur général de l’ARSP.

Il a souligné que ces sociétés ne sont pas éligibles car elles ne payent qu’à l’étranger et cela ne profite pas à l’administration fiscale congolaise.

“Ces sociétés ne sont pas éligibles et elles payent à l’étranger et ça ne profite pas à l’administration fiscale du pays. Nous avons donné un moratoire pour éviter que toutes les opérations de la Sicomines ne s’arrêtent d’un coup et ces sociétés seront remplacées par des sociétés à capitaux majoritairement congolais», a martelé Kashal.

Le gendarme de la sous-traitance estime que cette action qui va permettre aux entreprises congolaises de gagner des contrats et d’engager plusieurs milliers de jeunes s’inscrit dans le cadre du noble combat du chef de l’État, un combat qu’il a exprimé au travers de ces six engagements dont la création de l’emploi par le biais de l’entrepreneuriat et la diversification de l’économie nationale.

Cette décision prise par le directeur général de l’ARSP intervient après la sanction infligée au canadien Barrick Group avec sa filiale congolaise Kibali Gold.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’application EMA-i (Évent mobile application) introduite en 2021 en RDC, à travers le ministère de Pêche et élevage, pour surveiller les maladies animales, a été améliorée par les experts du secteur.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.