Le Direct
Radio

“Stade de France”, Ninho annonce une deuxième date

Ninho a annoncé une deuxième date au stade de France. Le 2 mai, l’artiste va offrir une production scénique aux mélomanes. La billetterie démarre le 8 février.

Par Grady Mugisho

”Stade de France”, Ninho annonce une deuxième date @Photo Droits tiers.

publié le 9 février 2024 à 01:28:00

C’est officiel. L’artiste a confirmé la nouvelle sur son compte Facebook. Après avoir fait un sold out en moins de 6 heures pour son concert qui aura lieu le 3 mai, Ninho vient d’annoncer une deuxième production scénique. Elle aura lieu le 2 mai 2025 toujours au stade de France, soit un jour avant la première annonce. Si l’artiste a mis deux dates, c’est pour permettre aux autres mélomanes, qui n’avaient pas pu acheter les billets faute de places, d’avoir l’occasion de venir voir le rappeur franco-congolais électriser la scène du stade qui compte 80 000 places. En effet, plusieurs internautes ont salué cette décision de la part du rappeur. “Ninho, tu es incroyable. Tu ne finiras jamais de nous surprendre”, a dit un fan.

Les internautes se demandent si la deuxième date fera aussi un sold out. C’est sûr, Ninho peut encore le faire, a dit un analyste musical. En effet, l’artiste à la carrière fulgurante est un habitué des records. Il est le seul rappeur à avoir quatre projets musicaux certifiés disques de diamants, à savoir Comme prévu (2017), Destin (2019), Jefe (2021) et sa mixtape M.I.L.S 3.0 (2020).

À la fin de l’année 2023, il est devenu le premier artiste de l’histoire à franchir la barre des 100 singles de platine en France… En jouant dans ce lieu aussi mythique, Ninho, de son vrai nom William Nzobazola, va rejoindre les trois rappeurs français à s’être produits au stade de France, à l’instar de Gims, Booba et Soprano.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.