Le Direct
Radio

Soudan du Sud : 39 morts dans des affrontements entre éleveurs

Au moins 39 personnes ont été tuées et 53 blessées mercredi au Soudan du Sud dans des combats entre deux groupes d’éleveurs d’Etats voisins dans le centre du pays, a-t-on appris vendredi auprès des autorités locales.

publié le 2 février 2024 à 16:33:00

“Le dernier bilan fait état de 20 personnes tuées, 36 blessées et une personne toujours portée disparue” parmi les éleveurs venus de l’Etat des Lacs, a déclaré à l’AFP le porte-parole de la police de l’Etat, le major Elijah Mabor Makuac.

Le ministre de l’Information de l’Etat voisin du Warrap, William Wol Mayom Bol, a lui indiqué à l’AFP que de son côté “19 morts et 17 blessés” avaient été recensés.

La violence s’est atténuée mais des affrontements mineurs sont rapportés dans des zones marécageuses inaccessibles et le nombre de victimes ne peut pas être vérifié, a ajouté un communiqué du ministère de l’Information du Warrap.

Dans des communiqués distincts, les autorités des deux Etats ont “condamné” ces violences.

Les affrontements pour l’accès aux ressources (eau, pâturages) ou les vols de bétail sont fréquents au Soudan du Sud, soumis à des phénomènes météorologiques extrêmes (sécheresse, inondations).

Dans ce contexte, les conflits entre éleveurs du comté de Tonj (Warrap) et de Rumbek Nord (Lacs) sont devenus récurrents à chaque saison sèche, a indiqué le major Elijah Mabor Makuac.

Ces conflits viennent s’ajouter aux violences à caractère politico-ethniques qui mine le plus jeune pays du monde, qui a obtenu son indépendance du Soudan en 2011.

Le Soudan du Sud a ensuite sombré dans une guerre civile opposant les ennemis jurés Riek Machar et Salva Kiir, qui a fait près de 400.000 morts et des millions de déplacés entre 2013 et 2018.

Un accord de paix signé en 2018 prévoit le principe d’un partage du pouvoir au sein d’un gouvernement d’union nationale, avec M. Kiir au poste de président et M. Machar à celui de vice-président.

Mais il reste largement inappliqué, en raison des querelles persistantes entre les deux rivaux, laissant le pays en proie à la violence, l’instabilité et la pauvreté, malgré des ressources en pétrole.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plume respectée, pilier incontestable de la presse écrite congolaise, le journaliste Ben-Clet Kankonde est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Kinshasa.


Politique

Après la nomination de Madame Judith Tuluka au poste de Premier ministre par le président de la République, Félix Tshisekedi, les Congolais attendent avec empressement la publication du premier gouvernement de son second quinquennat. Au regard du nombre d’urgences dans tous les secteurs de la vie nationale, le gouvernement Tuluka est attendu par les hommes, femmes, jeunes et vieux qui se soucient chaque jour du décollage de ce grand et beau pays qu’est la RDC.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.