Le Direct
Radio

RDC : Washington demande à Kagame de retirer ses troupes

Les Etats-Unis ont condamné samedi l’escalade de la violence dans l’est de la République du Congo imputée aux rebelles du M23, appelant à une cessation immédiate des hostilités.

Par AFP

Le secrétaire d’État Antony Blinken rencontre le président rwandais Paul Kagame à son bureau du dans le village d’Urugwiro à Kigali, au Rwanda, le 11 août 2022 @Photo Droits tiers.

publié le 18 février 2024 à 09:17:59

“Les Etats-Unis condamnent fermement l’escalade de la violence dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) provoquée par les actions du groupe armé M23, soutenu par le Rwanda et sanctionné par les Etats-Unis et l’ONU, y compris ses incursions dans la ville de Sake”, a déclaré dans un communiqué le porte-parole du département d’Etat Matthew Miller.

“Cette escalade menace la vie des millions de personnes (…) Nous appelons le M23 à cesser immédiatement les hostilités et à se retirer de ses positions actuelles autour de Sake et Goma”, ajoute le communiqué.
Dans le même document, Washington “condamne” le soutien du Rwanda au M23, appelle au retrait de l’armée rwandaise de la RDC et demande à Kigali de “retirer ses systèmes de missiles sol-air, qui menacent la vie des civils, des soldats de la force de l’ONU, d’autres forces de maintien de la paix régionales et d’humanitaires”.

Selon diverses sources, il y a déjà eu des dizaines de morts et blessés, civils et militaires depuis l’intensification des combats ces derniers jours. Rébellion pro-rwandaise, le M23 est apparu en 2012 et, vers la fin de cette année-là, avait brièvement occupé Goma, avant d’être vaincu militairement l’année suivante. Il est réapparu en novembre 2021, en reprochant au gouvernement de ne pas avoir respecté des accords sur la réinsertion de ses combattants. Depuis lors, il s’est emparé de quelques localités dans la province du Nord-Kivu.

De son côté, la RDC accuse le Rwanda et ses “supplétifs” du M23, de vouloir faire main basse sur les minerais de l’Est congolais. Le M23 affirme, pour sa part, défendre une frange menacée de la population et réclame des négociations, que Kinshasa refuse, excluant de discuter avec des “terroristes”.

Il y a une dizaine de jours, les combats entre le M23 (“Mouvement du 23 mars”), appuyé par des unités de l’armée rwandaise, et les forces gouvernementales congolaises se sont intensifiés au niveau de Sake, localité située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Goma.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.