Le Direct
Radio

RDC : le chef des Casques bleus en appelle à la diplomatie

Face au risque de “déflagration” régionale, le chef des opérations de paix des Nations unies, Jean-Pierre Lacroix, a appelé mercredi à Kinshasa à une reprise urgente des “efforts diplomatiques” pour régler le conflit en cours dans le Nord-Kivu ( est de la RDC).

Par AFP avec Ouragan

Jean-Pierre Lacroix, secrétaire général adjoint de l’ONU chargé de maintien de la paix. @ Photo Droits tiers.

publié le 8 février 2024 à 16:58:07

M. Lacroix a effectué du 1er au 7 février une visite en République démocratique du Congo, notamment dans l’est, pour évoquer le désengagement à venir de la Mission de l’ONU dans ce pays (Monusco).

Dans un premier temps, la Monusco doit avoir quitté le Sud-Kivu d’ici fin juin. En fonction des conclusions d’évaluations régulières, les phases suivantes du retrait de la force onusienne, présentes en RDC depuis près de 25 ans, concerneront l’Ituri et le Nord-Kivu.

Cette dernière province est le théâtre d’une rébellion menée depuis plus de deux ans par le M23 (“Mouvement du 23 mars”) avec le soutien du Rwanda voisin. Les combats se sont intensifiés mercredi dans le Masisi, autour de Sake, cité considérée comme stratégique sur la route de Goma, le chef-lieu du Nord-Kivu.

“La situation dans le Nord-Kivu est très préoccupante, elle fait planer le risque d’une déflagration au niveau régional, en tout cas d’une intensification très forte, avec une composante régionale accumulée”, a commenté Jean-Pierre Lacroix lors de ‘une conférence de presse.

“Compte tenu de la dégradation de la situation dans cette zone, il est essentiel que les efforts diplomatiques reprennent”, at-il ajouté, en évoquant notamment le “processus de Luanda” visant à rapprocher la RDC du Rwanda, à couteaux tirés depuis la résurgence du M23.

Concernant l’action sur le terrain et à court terme des Casques bleus, le secrétaire général adjoint de l’ONU chargé des opérations de paix a assuré, sans plus de détails, que la Monusco “travaillait très étroitement” avec l’armée congolaise ( les FARDC) et la force régionale d’Afrique australe en cours de déploiement dans la région.

En novembre dernier, la Monusco avait annoncé le lancement avec les FARDC d’une opération conjointe, appelée “Springbok”, destinée à empêcher les rebelles de prendre Goma.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Afin de vulgariser la langue, la culture et la littérature russes, l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo-Kinshasa a lancé jeudi la semaine de la langue russe à l’université libre de Kinshasa (ULK) en présence de l’équipe dirigeante de cette alma mater.


Humanitaire

Le Collectif “SOS RD Congo pour Goma 2024” a récemment lancé une collecte de dons en nature et financiers pour venir en aide aux déplacés situés dans la périphérie de Goma. La première phase qui a pris fin le 7 avril, a permis de rassembler une quantité considérable de vêtements, chaussures, médicaments et de denrées alimentaires.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.