Le Direct
Radio

Mining Indaba : le DG de l’ARSP, Michel Kashal présent à la session d’ouverture à Cape Town

La République démocratique du Congo prend activement part à la 30e édition du plus grand forum international des mines Mining Indaba dont les travaux ont été ouverts le lundi 5 février 2024 à Cap Town, en Afrique du Sud.

Par Alexis Emba

DG de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb participe au grand forum minier en Afrique du Sud @Photo Droits tiers.

publié le 6 février 2024 à 19:55:54

La manifestation s’est déroulée en présence du président sud-africain, Cyril Ramaphosa, de plusieurs personnalités africaines, membres de gouvernements, chefs d’entreprises ainsi que de représentants de différentes entités de régulation du secteur. Au total, 8000 participants, selon les organisateurs, ont assisté à la cérémonie d’ouverture.

Le Premier ministre, Sama Lukonde Kyenge qui conduit la forte délégation congolaise aux travaux, a pris la parole, mettant en exergue les opportunités d’investissements qu’offre la RDC dans le secteur minier

“La RDC a une vision pour tirer profit audacieusement des perturbations positives qui s’annoncent pour un avenir plus radieux de l’industrie minière africaine” , a annoncé le chef du gouvernement congolais.

Le chef de l’État du pays hôte, Cyril Ramaphosa n’a pas manqué de souligner dans son allocution les intérêts et la participation des peuples autochtones dans la chaîne de valeur de l’exploitation minière pour créer un équilibre économique. C’est même l’objet de l’allocution du directeur général de l’ARSP à ce forum minier. Kashal a rappelé la nécessité pour que la loi qui régule la sous-traitance, soit respectée derrière chaque investissement en RDC.

Son allocution a suscité des applaudissements de l’assistance ce mardi 6 février 2024 dans la salle amphithéâtre de l’Afrique du sud

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.