Le Direct
Radio

Lutte contre la corruption : l’IGF complimentée par Transparency International

L’ONG Transparency International a salué le travail que ne cesse d’abattre l’Inspection générale des finances ( IGF) dans la lutte contre la corruption en République démocratique du Congo, particulièrement durant les 5 dernières années.

Par Lydie Matadi

Jules Alingete, l’inspecteur général des finances-chef de service. @Photo Droits tiers.

publié le 1 février 2024 à 18:42:56

L’organisation a rendu public son rapport sur l’indice de perception de la corruption pour l’année 2023.
Le document reprend la liste des pays les plus corrompus au monde dont la RDC figure parmi les 15 derniers pays. Aujourd’hui, le pays de Tshisekedi est classée 162e sur 184 pays évalués.

“En République démocratique du Congo, l’Inspection générale des finances joue un rôle central dans l’intensification des efforts anti-corruption sous la présidence de Félix Tshisekedi”, déclare l’ONG
Elle note qu’“au cours de cinq dernières années, l’IGF a dévoilé de nombreux cas de mauvaise gestion et malversations des fonds publics et de corruption dans plusieurs institutions dont la présidence. La défaillance observée au sein de l’appareil judiciaire, avec des affaires impliquant les acteurs politiques a été exposée. Lors d’un entretien en juillet 2023, le président Tshisekedi a exprimé son mécontentement quant à la performance du système judiciaire au cours de son mandat”.

Le président de la République avait considéré la justice comme le seul couac de son premier quinquennat lors d’une émission télévisée en réponse aux nombreuses questions des Congolais transmises par l’intermédiaire du bureau de la porte-parole du président, Tina Salama.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.