Le Direct
Radio

Les Léopards à 180 minutes d’une troisième étoile

Neuf ans après l’épopée de la Guinée équatoriale, les Léopards jouent mercredi 7 février 2024 une place en finale de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations contre la Côte d’Ivoire, pays hôte de la CAN 2023.

Par Dan Kalala Kalambay

Les Léopards très heureux après leur qualification en quarts de finale devant l’Égypte @Photo Droits tiers.

publié le 6 février 2024 à 11:00:00

L’équipe nationale de la République démocratique du Congo va défier les Éléphants de la Côte d’Ivoire au stade Alassane Ouattara d’Ebimpé. Et cette demi-finale de Coupe d’Afrique a déjà le goût d’une finale. L’enceinte olympique de 60 000 places, construite dans la ville d’Anyama, à 10 km au nord d’Abidjan, a beau être épatante, mais l’objectif de deux équipes est de zapper samedi le match de la 3e place.

Affronter le pays organisateur de la CAN au dernier carré, a bien sûr une saveur particulière pour les Congolais. La RDC n’avait plus rencontré la Côte d’Ivoire depuis la CAN 2017 au Gabon. Les deux équipes s’étaient neutralisées (2-2) en phase de poules, lors de la 2e journée au stade d’Oyem.

Bien avant cela, les Éléphants avaient éliminé les Léopards en demi-finale de la CAN 2015 en Guinée équatoriale. Les Ivoiriens s’étaient imposés devant les Congolais (3-1), au stade de Bata. La RDC avait, par la suite, remporté la 3e place face au pays organisateur, après les tirs au but (0-0, 4-2).

– Les raisons pour les Léopards d’y croire –

L’idée, au bout de ce parcours laborieux, comme l’a dit souvent le sélectionneur des Léopards, Sébastien Desabre, c’est de creuser le sillon de cet improbable destin. Et c’est peu dire qu’il n’y avait guère de voyants d’espoir lors d’une phase de groupe poussive, avec les trois nuls enchaînés contre la Zambie (1-1), le Maroc (1-1) et la Tanzanie (0-0). Confiants, les Léopards ont profité d’une montée en puissance au fil des matchs mais également du vécu de leur capitaine Chancel Mbemba.

Les fauves congolais ont d’abord réussi à sortir l’Égypte, finaliste malheureux de la dernière CAN 2021, en huitièmes de finale après la séance fatidique des tirs au but (1-1, tab 8-7). Ensuite, ils ont composté leur ticket en demi-finale en battant la Guinée (3-1) en quarts de finale.

Avec un Chancel Mbemba qui assume ses fonctions de patron de la défense, le gardien Lionel Mpasi capable d’arrêts de très haut niveau, et un duo irréprochable Moutoussamy-Pickel au milieu pour étanchéifier l’arrière-garde, les Congolais ont rassuré sur leurs qualités défensives.

Jeune, cette équipe nationale de la RDC est en reconstruction, ne cesse de le répéter Desabre. Elle puise aussi ses forces à travers ses jeunes joueurs dont la majorité (22 au total) sont des novices et disputent leur première phase finale d’une Coupe d’Afrique des nations. Elle bénéficie également de l’expérience des certains cadres comme Cédric Bakambu, Gaël Kakuta ou encore Arthur Masuaku.

En attaque, des joueurs comme Meschack Elia, Yoane Wissa, Silas Katompa, Simon Banza et également Fiston Kalala Mayele ont des profils dissemblables mais complémentaires. Ils remplissent chacun un apport bénéfique pour l’équipe.

– Une génération des Éléphants qui rêve de remporter la CAN à domicile –

Pour battre les Éléphants, les Congolais devront être à un niveau supérieur et au maximum de leur forme sur le terrain. Après un début inquiétant de sa CAN, la Côte d’Ivoire a bel et bien repris le poile de la bête avec deux exploits. Les Ivoiriens ont éliminé d’abord le Sénégal (1-1), champion en titre, après avoir été menés durant toute la rencontre en huitièmes de finale.

Ensuite, Seko Fofana et ses partenaires ont réussi un miracle face au Mali, lors du derby ouest-africain. Même en infériorité numérique, même menée au score par les Aigles, la Côte d’Ivoire a renversé les Maliens pour s’imposer finalement au bout de la prolongation (2-1), samedi 3 février en quarts de finale au stade de la Paix à Bouaké.

Ces deux performances ont permis aux joueurs du sélectionneur ivoirien Emerse Faé de croire en la victoire finale de leur CAN surtout que le public ivoirien sera en feu mercredi au stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé pour soutenir son équipe.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.