Le Direct
Radio

«La crue du fleuve Congo déshabille Kinshasa » au centre d’une exposition photographique

Une exposition sur l’apport journalistique dans l’évolution de la ville de Kinshasa sous le thème “Urbanisation sauvage et dérèglement climatique : la crue du fleuve Congo déshabille Kinshasa” se déroule au musée national de la République démocratique du Congo, dans la commune de Lingwala, à Kinshasa.

Par Saint Hervé M’Buy

Une exposition photo qui immortalise la crue du fleuve Congo. @ Photo Droits tiers.

publié le 13 février 2024 à 13:47:46

Cette exposition s’inscrit comme témoin d’une page d’histoire sombre de la ville de Kinshasa. C’est aussi une rencontre culturelle sous forme d’une alerte, entre d’une part, la gestion responsable de la crue d’un fleuve qui se rebelle dans certains quartiers de Kinshasa, qui réclame ses rivages et s’impose. Et d’autre part, sur les conséquences d’une urbanisation sauvage.

Comme la thématique l’indique. Le fleuve Congo déshabille Kinshasa en renvoyant à sa population ses déchets. C’est une humiliation pour Kinshasa. « Le fleuve n’est pas une poubelle. Il faut le surveiller et l’entretenir. Le fleuve Congo humilie Kinshasa de ses failles », a lâché un étudiant de l’IFASIC lors de la conférence inaugurale de cette exposition. Une interpellation, aux kinois de gérer leurs déchets ménagers en toute responsabilité, de prévoir des décharges publiques et savoir où construire, donc une expertise qualifiée dans le domaine d’urbanisation.

Dans différentes photos exposées, les visiteurs se renseignent sur des nombreuses bouteilles en plastique qui flottent dans les quartiers inondés, des écoles fermées à la suite de la crue et autres habitations abandonnées.

– Kinshasa sous eaux dans l’objectif du journaliste –

« Aujourd’hui du fait de montrer la situation géographique et environnementale sur les prises de vues de la ville de Kinshasa, sous eaux, ce n’est pas un engagement politique, ce n’est que la réalité ; vous constatez avec moi par les images prises grâce au drone qu’une partie de la ville de Kinshasa est sous eaux et je crois que personne peut dire du journaliste qu’il manipule ou exagère ce fait », a déclaré le professeur Yoka Lye Mudaba à la conférence inaugurale de cette exposition.

Organisée par un groupe de journalistes Congolais de la société éditrice Next Corp, cette manifestation culturelle visait à sensibiliser le peuple à la conséquence dramatique de ce phénomène de la crue du fleuve Congo survenue du 6 au 7 décembre 2023 avec un niveau d’eau atteignant 6,20 mètres au port public de Kinshasa le 9 janvier 2024.

La crue a laissé une empreinte indélébile dans la capitale congolaise. Mais cette catastrophe naturelle révèle surtout les failles béantes de son urbanisation et les effets découlant du dérèglement climatique. Les conséquences humaines, sociales et environnementales ont été d’une ampleur sans précèdent.

– Un sérieux problème d’urbanisation de la ville de Kinshasa –

« Dans la ville de Kinshasa, tout est barricadé et verrouillé par les nantis. Nous avons tourné le dos au fleuve alors une fois que le fleuve se fâche, il déshabille la ville de Kinshasa et nous renvoie les déchets », a commenté le professeur Yoka Lye Mudaba. Les citadins n’ont plus droit à accéder au fleuve pour le contempler. Les voies d’accès sont bloquées au niveau du centre-ville de Kinshasa. Des barricades qui empêchent même l’air frais du fleuve de traverser la ville. « Le problème à Kinshasa, on construit aux abords du fleuve… il n’y a plus de verdure, tout est bétonné par la construction des habitations de luxe. A la moindre crue du fleuve, les eaux gagnent ces espaces », déplore un habitant.

D’après les organisateurs de cette exposition, les photographies exposées mettent en exergue la réalité brutale de cette crise dans les trois zones de Kinshasa. Le désastre humanitaire et environnemental appelle à une prise de conscience collective et à des actions concrètes pour atténuer les impacts futurs.

L’exposition ne se limite pas à une simple présentation visuelle. Elle interpelle les Kinois de réfléchir sur la gestion du plan directeur de cette métropole africaine. Elle laisse transparaitre une certaine beauté de la ville dans le chaos. A l’exemple, des embarcations de fortune créées par le génie kinois pour se déplacer dans leurs quartiers inondés et venir à la rescousse des victimes. Les reflets de ces immeubles d’habitations de la cité du Fleuve inondés sur les eaux du fleuve. L’esprit inventif des enfants qui jouent au football sur les plateformes de certaines habitations. Ils sont privés de leur terrain de jeu habituel plongé sous eaux.

D’après Next Corp, cette exposition est aussi un appel à l’action, une invitation à prendre conscience de l’urgence climatique qui menace la ville de Kinshasa et à œuvrer ensemble pour un avenir plus résilient. C’est à ce prix que ce groupe de journalistes sous une pensée de Patient Likodi, directeur de publication d’Actualite.cd, ont rivalisé avec les eaux du fleuve en assurant leur équilibre tout en prenant des clichés. Il était assuré par un drone pour survoler certains quartiers pour montrer l’ampleur de la catastrophe. L’équipe était composé entre autre du photographe Olivier Muamba ; du vidéographe, Lucien Adipenza Ligodi ; de la journaliste Prisca Lokale et d’Arsène Mpiana, directeur du département photo de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa sous la coordination de Next Corp.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.