Le Direct
Radio

Kinshasa, la police intensifie la traque des Kulunas

La police ne baisse pas les bras face à la montée du banditisme urbain à Kinshasa. Le chef de la police, Blaise Kilimbalimba, a annoncé une vaste opération de ratissage pour traquer les voyous communément appelés “Kulunas”.

Par Rich Ntumba

Blaise Kilimbalimba, commandant de la police de Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 16 février 2024 à 02:29:00

Ils sont à l’image des psychopathes qui hantent les séries américaines les plus noires. Ces bandits qui agissent en petits réseaux particulièrement bien structurés, font la loi en plein jour tout comme la nuit, semant le chaos et la désolation. Décidé à éradiquer ce fléau afin de soulager la population, le commissaire divisionnaire de la police de Kinshasa a mis en place une stratégie de traque consistant à pourchasser ces hors-la-loi quartier par quartier et commune par commune.

Il y a beaucoup d’inciviques communément appelés Kuluna dans la ville de Kinshasa. On ne peut pas les arrêter tous en un seul jour. Voilà pourquoi nous avons programmé une opération de ratissage pour les traquer quartier par quartier, commune par commune. Le ratissage se fera partout. Dans les municipalités de Makala, Selembao, Masina, Kimbanseke, N’sele, Ngaliema, la traque se poursuit. Elle ira jusqu’à Sanga Mamba, Kisenso et tous les autres coins de la ville que je n’ai pas cités. Retenez que l’opération concerne toute la ville, a promis Blaise Kilimbalimba.

– Chasse à l’homme –

Le chef de la police de Kinshasa assure avoir intensifié les opérations de traque pour en finir avec le phénomène “Kuluna”. Dans un communiqué, l’officier prévient qu’aucun délinquant ne sera épargné. “Je suis convaincu qu’après un temps, vous ne verrez plus ces inciviques dans vos quartiers. Il faudra que les commandants de districts fassent correctement leur travail. Il n’y aura pas d’amende à percevoir pour libérer tous ceux qui ont été interpellés. Il faut que la justice fasse son travail. La place des délinquants, c’est en prison”, a-t-il tranché.

Ainsi, la police a confirmé avoir identifié plusieurs sites à travers la capitale où ces inciviques opèrent et a décidé de les pourchasser jusqu’à leurs derniers retranchements. L’objectif est de les mettre à la disposition de la justice.

La recrudescence de l’incivisme et de l’insécurité inquiète pas mal de Kinois. Meurtres, bagarres, vol et extorsion deviennent le lot quotidien de la population de la capitale. Chaque jour qui passe, des bandes de jeunes délinquants drogués munis de machettes, bouteilles ou couteaux, agressent et extorquent les paisibles citoyens la nuit ou encore en plein jour.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Afin de vulgariser la langue, la culture et la littérature russes, l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo-Kinshasa a lancé jeudi la semaine de la langue russe à l’université libre de Kinshasa (ULK) en présence de l’équipe dirigeante de cette alma mater.


Humanitaire

Le Collectif “SOS RD Congo pour Goma 2024” a récemment lancé une collecte de dons en nature et financiers pour venir en aide aux déplacés situés dans la périphérie de Goma. La première phase qui a pris fin le 7 avril, a permis de rassembler une quantité considérable de vêtements, chaussures, médicaments et de denrées alimentaires.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.