Le Direct
Radio

Kinshasa : 30 conducteurs de motos-taxis tués par accident en 72h

Une vague d’accidents tragiques a secoué la capitale congolaise causant la mort de plus de 30 motos-taximen (Wewa) en seulement 3 jours. Les chiffres font froid dans le dos. Le bilan macabre a été révélé mardi par le président de l’Association nationale des initiateurs et propriétaires des taxis-motos au Congo (ANIPTMC).

Par Patrick Mputu

Zico Mukanga, président de l’Association nationale des initiateurs et propriétaires des taxis-motos au Congo (ANIPTMC) @Photo Droits tiers.

publié le 1 février 2024 à 14:26:55

Ces pertes dévastatrices ont plongé la communauté dans le deuil et ont soulevé des inquiétudes quant à la sécurité des conducteurs de motos-taxis et des passagers dans la ville animée de Kinshasa. “Le premier grave accident s’est produit dimanche sur le pont de Kinkole (Nsele). Plus de 20 motos-taximen sont morts sur le coup, après avoir été percutés par un camion-benne, alors qu’ils revenaient de l’enterrement d’un de leurs collègues. Plus de 10 autres d’entre eux ont été tués dans les mêmes circonstances au niveau de la zone 6 à Maluku mardi dernier”, a détaillé Zico Mukanga.

D’après le numéro 1 de l’ANIPTMC, le mauvais stationnement sur les artères de la mégapole est la principale cause des accidents constatés ces derniers temps. “Cette situation met en lumière les dangers auxquels sont confrontées quotidiennement les motos-taxis, pourtant ce sont les principaux moyens de transports pour de nombreux habitants de Kinshasa”, a expliqué à Ouragan, un expert en circulation routière.

A son avis, l’augmentation du nombre d’accidents doit inciter les autorités à envisager des mesures pour améliorer la sécurité des conducteurs et des passagers mais surtout mettre des mécanismes pour bien réguler la circulation dans cette ville qui grouille de monde.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Grâce au protocole d’accord signé entre l’Agence pour le développement et la promotion du projet grand Inga (ADPI-RDC) et la société natural oilfield service limited (NOFLS), il sera construit, dans les mois à venir, un barrage d’une capacité minimale de 7000 MW sur un potentiel de 42000 MW.


Nation

Une fausse alerte a été lancée cette semaine contre Barnabé Muakadi Muamba, le DG de la Direction générale des impôts autour d’un prétendu déguerpissement irrégulier des occupants de l’immeuble Avé Maria situé dans la commune de la Gombe.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.