Le Direct
Radio

Joe Nkoi Lolonga, l’architecte du deal de 123,5 millions $ pour financer de la dette des pétroliers

L’État congolais a mobilisé auprès de 4 banques commerciales, Equity BCDC, Eco Bank RDC, First Bank DRC et Standard Bank, 123,5 millions $US au titre de paiement des arriérés de 2022 et 2023 des subventions envers les compagnies pétrolières, selon le communiqué conjoint des ministères des Finances et de l’Economie nationale.

Joe Nkoi Lolonga, brillant expert du secteur bancaire. @Photo Droits tiers.

publié le 19 février 2024 à 06:08:43

Ces fonds ont, en effet, été collectés
suite à une nouvelle parafiscalité destinée à soutenir le secteur pétrolier en vue de se prémunir de toute rupture dans l’approvisionnement en produits pétroliers. L’État et les quatre banques précitées ont, en effet, conclu un accord qui s’inscrit dans le cadre des réformes structurelles entreprises par le gouvernement dans le secteur de l’aval pétrolier. Ces réformes visent principalement l’assainissement et la rationalisation des subventions pétrolières, en vue de garantir une gestion plus efficace et transparente des ressources financières publiques. L’accord entre le gouvernement sortant et les banques a été échafaudé par Joe Nkoi Lolonga, présenté comme le «cerveau» derrière une syndication inédite de 123,5 millions de dollars consacrés au financement de la dette des pétroliers.

EquityBCDC, FirstBank DRC, Ecobank RDC et Standard Bank ont annoncé, mardi 13 février, une syndication historique de 123,5 millions de dollars dans le cadre d’un «club deal». A travers l’accord, l’État congolais va pouvoir refinancer les arriérés des subventions sur les prix des produits pétroliers censées préserver le pouvoir d’achat de la population.

Cadre à Access Bank depuis plus d’une année, après 15 ans passés à la Rawbank où il a notamment été directeur régional Est, Joe Nkoi Lolonga a, en effet, réussi à concilier des concurrents grâce à ses qualités de fin négociateur. De lui, un préposé à la Rawbank, dit qu’il est “une personne expérimentée, pratique et avant-gardiste qui possède une compréhension approfondie du fonctionnement de la gestion bancaire. L’accord a surtout l’avantage de redynamiser les activités des pétroliers avec des «répercussions positives» sur des secteurs connexes, notamment le transport et l’industrie de transformation.

C’est dans sa riche expérience bancaire que le génie Lolonga a puisé contacts et ressources nécessaires pour la mise en œuvre de cette syndication. Une prouesse qui n’étonne cependant pas trop dans son sérail où il est décrit comme un «leader motivé doté de fortes capacités d’organisation et de priorisation», un banquier de classe internationale, avec un accent sur l’administration, les affaires et l’économie.

Grâce au talent et à l’ingéniosité de Joe Nkoi Lolonga, l’économie nationale congolaise peut pousser un véritable ouf de soulagement, accompagné d’un gage de «stabilité économique» et du «bien-être des citoyens» certain et assuré.

-La prometteuse «Athena Capital»-

L’accord a surtout l’avantage de redynamiser les activités des pétrolier avec des «répercussions positives» sur des secteurs connexes, notamment le transport et l’industrie de transformation.

Il sied tout de même de mentionner que
Joe Lolonga a été secondé par une jeune et prometteuse société d’ingénierie financière «Athena Capital». Cette dernière, après avoir pris connaissance du challenge que Joe Nkoi Lolonga avait entamé et ayant mesuré le formidable enjeu que pourrait représenter une telle syndicalisation financière, a mis parallèlement en route toutes ses capacités dans le domaine et cette coalition inattendue est à la base de la réussite et du succès total de cette «première financière» à 100% congolaise.

.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Grâce au protocole d’accord signé entre l’Agence pour le développement et la promotion du projet grand Inga (ADPI-RDC) et la société natural oilfield service limited (NOFLS), il sera construit, dans les mois à venir, un barrage d’une capacité minimale de 7000 MW sur un potentiel de 42000 MW.


Économie

Une décision est attendue sur la situation de la sous-traitance au sein du groupe ERG. Le CEO de Eurasian Ressources Group ERG et le directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb, ont eu des échanges fructueux autour de la situation de la sous-traitance au sein de cette entreprise minière multinationale.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.