Le Direct
Radio

Goma : des avions civils touchés par des drones rwandais (Armée)

Aucune perte en vies humaines n’a été enregistrée après les tirs des drones de l’armée rwandaise qui visaient le dispositif militaire congolais à l’aéroport de Goma dans la province du Nord-Kivu.

Par Rich Ntumba

Guillaume Ndjike, le porte-parole des FARDC au Nord-Kivu @Photo Droits tiers.

publié le 17 février 2024 à 18:17:09

Furax. Le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike, porte-parole de l’armée congolaise dans la région, a accusé Kigali d’avoir largué des bombes dans la nuit de vendredi à l’aéroport de Goma, endommageant ainsi les aéronefs civils en stationnement.

Nous vous informons que dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 février 2024, à 2 heures du matin (1h00 GMT), les drones d’attaque de l’armée rwandaise en provenance du territoire rwandais, ont violé les limites territoriales de la République démocratique du Congo et ont visé les aéronefs des Forces armées de la République démocratique du Congo au regard, bien évidemment des trajectoires suivies par les tirs de ces drones. Les aéronefs des Forces armées de la République démocratique du Congo n’ont pas été touchés. Cependant, les avions civils ont été endommagés, a déclaré Guillaume Ndjike, le porte-parole de l’armée au Nord-Kivu.

La nième attaque du régime de Kigali est intervenue au moment où un mini-sommet a été initié vendredi par le président angolais João Lourenço en marge du 37e sommet de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Éthiopie à la suite de l’intensification des combats entre l’armée loyale et la coalition rwandaise du M23.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’application EMA-i (Évent mobile application) introduite en 2021 en RDC, à travers le ministère de Pêche et élevage, pour surveiller les maladies animales, a été améliorée par les experts du secteur.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.