Le Direct
Radio

Feuilleton Brunette “Muana nsuka”, son père biologique dit stop à la dérive

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Masonga Bruno est revenu sur le bad buzz qui circule depuis quelques jours, sur un prétendu viol de sa fille Brunette Masonga alias “Muana nsuka” par le célèbre chanteur congolais, Jean Bedel Mpiana Tshituka.

Par Éric Kalemba

Brunette “Muana nsuka” et sa fille @Photos Droits tiers.

publié le 24 février 2024 à 21:20:48

“Je ne suis pas d’accord avec ce que ma fille a fait. Piétiner l’honneur de ma famille sur les réseaux sociaux, ça, je ne suis pas d’accord. Ma fille se fait manipuler par un soit-disant Guy qui prétend être son père. Moi-même, j’ai le numéro du président JB et je vais l’appeler pour rectifier le tir”.

Et de préciser : “Je suis le père biologique de Brunette, j’avais promis à mon ex-femme, Cadette que cet enfant portera la moitié de mon prénom et quelques lettres de son prénom aussi. Moi, je suis Bruno et sa mère Cadette, ce qui donne Brunette”, a tonné Bruno Masonga.

A l’occasion, le père de l’ex-danseuse de BCBG a appelé les chroniqueurs qui multiplient des émissions avec Brunette d’arrêter. Il s’agit, dit-il, de l’honneur de notre famille. “Mon ex-femme avait déjà présenté un autre père de Brunette à la famille de l’artiste mais je suis là pour rétablir la vérité”, a-t-il éclairé.

En 2005, dans une émission animée par Jo K. Kabengele, la surnommée “Muana nsuka” alors toute jeune, répondant à une question du journaliste avait fait savoir qu’elle avait 11 ans. Chose qui pousse de nombreux internautes à sortir leurs calculatrices. Si elle avait 11 ans en 2005, sa fillette a aujourd’hui 9 ans en 2024 et donc elle-même a 30 ans. “Pour dire en conclusion que Brunette avait alors donné naissance à 21 ans”, a analysé méticuleusement un mélomane à Ouragan.cd.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Plume respectée, pilier incontestable de la presse écrite congolaise, le journaliste Ben-Clet Kankonde est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi à Kinshasa.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.