Le Direct
Radio

Fayulu plaide pour la délocalisation des ADF et FDLR du sol congolais

L’opposant Martin Fayulu explique aux chefs d’État africains qu’il est urgent de trouver une solution sur les cas FDLR et ADF dans le sens de les transférer hors du territoire congolais.

Par Patrick Mputu

L’opposant congolais, Martin Fayulu. @Photo Droit tiers.

publié le 20 février 2024 à 05:00:00

L’ex-candidat à la présidentielle estime que la réponse à sa proposition fera en sorte que les dirigeants rwandais et ougandais n’aient plus de prétexte sur la présence de leurs troupes à l’intérieur de la RDC.

«Dans cette optique, nous invitons l’UA à condamner formellement le Rwanda et l’Ouganda pour avoir déstabilisé la RDC et mettre en place un mécanisme de cessation d’hostilités engagées par le M23 sous la direction de l’armée rwandaise », a-t-il insisté.

D’après le leader de l’Ecide, il est inconcevable que des millions de Congolais soient tués depuis plusieurs années sans qu’il y ait une condamnation ferme des dirigeants africains. Et pourtant, a-t-il poursuivi, la guerre non-conventionnelle imposée dans l’est du pays est provoquée par des groupes armés soutenus par le Rwanda.

Le mini-sommet des chefs d’Etat sur la situation sécuritaire dans l’est de la RDC s’est clôturé samedi 17 février à Addis-Abeba, sans aucune avancée notable. Il s’est tenu d’ailleurs dans un format bilatéral séparé. Comme médiateur, le président angolais, Joao Lourenço a rencontré tour à tour ses homologues congolais, Félix Tshisekedi et rwandais, Paul Kagame.

Certes, le chef de l’État congolais a rappelé sa volonté de dialoguer directement avec le Rwanda mais pas à n’importe quel prix, précise sa porte-parole, Tina Salama. « Le président Tshisekedi a souligné qu’il ne dialoguera pas avec le M23 qui n’est qu’un chiffon vide, mais avec le Rwanda, pas à n’importe quel prix. Le président rwandais est revenu sur sa rhétorique habituelle des FDLR et s’en est presque pris aux troupes de la SADC en RDC », a-t-elle rapporté.

La position de Tshisekedi a été maintenue lors du 37e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement clôturé dimanche dernier à Addis-Abeba sous le thème: «Éduquer un africain adapté au 21e siècle ».

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Grâce au protocole d’accord signé entre l’Agence pour le développement et la promotion du projet grand Inga (ADPI-RDC) et la société natural oilfield service limited (NOFLS), il sera construit, dans les mois à venir, un barrage d’une capacité minimale de 7000 MW sur un potentiel de 42000 MW.


Économie

Une décision est attendue sur la situation de la sous-traitance au sein du groupe ERG. Le CEO de Eurasian Ressources Group ERG et le directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb, ont eu des échanges fructueux autour de la situation de la sous-traitance au sein de cette entreprise minière multinationale.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.