Le Direct
Radio

Washington croit au soutien de Kigali au M23

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken, en tournée en Afrique, a estimé jeudi que le moment était venu d’accentuer les efforts diplomatiques pour faire avancer la paix dans l’est de la République démocratique du Congo.

Antony Blinken, le secrétaire d’État américain. @Photo Droits tiers.

publié le 25 janvier 2024 à 20:00:00

Nous avons discuté des moyens concrets pour que le processus avance”, a indiqué à la presse M. Blinken après un entretien à Luanda avec le président angolais Joao Lourenço, présenté comme médiateur “essentiel” grâce à la “confiance de toutes les parties” dont il bénéficie.

M. Blinken estime que les États-Unis ont contribué, notamment par du partage de renseignements, au calme durant les élections congolaises dont le président sortant Félix Tshisekedi est sorti facilement vainqueur en décembre.

“Maintenant que l’élection est passée, nous estimons que c’est un moment clé pour essayer d’avancer sur la voie diplomatique”, a déclaré M. Blinken, sans s’avancer sur des chances de succès. Il a notamment appelé à accentuer les efforts engagés par l’Angola et le Kenya pour “travailler à une paix durable”.

Ces deux dernières semaines, M. Blinken s’est entretenu aussi bien avec M. Tshisekedi au téléphone qu’avec le président rwandais Paul Kagame dont le pays est accusé de longue date par la RDC de soutenir les rebelles du M23. M. Blinken a rencontré M. Kagame au Forum économique de Davos en Suisse.

Les États-Unis estiment qu’il y a de bonnes raisons de croire que le Rwanda soutient le M23. Le Rwanda, de son côté, réclame une action contre des combattants hutus réfugiés en RDC et suspectés d’être liés aux auteurs du génocide rwandais qui a principalement visé les Tutsi il y a trente ans.

Le conflit dans l’est de la RDC s’accompagne de violences faites aux femmes et a fait de nombreux déplacés. Depuis la mi-décembre, une force de la Communauté d’Afrique australe (SADC) est en cours de déploiement dans la région, succédant à une force d’Afrique de l’Est congédiée par Kinshasa pour cause de supposée complaisance à l’égard des rebelles.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Grâce au protocole d’accord signé entre l’Agence pour le développement et la promotion du projet grand Inga (ADPI-RDC) et la société natural oilfield service limited (NOFLS), il sera construit, dans les mois à venir, un barrage d’une capacité minimale de 7000 MW sur un potentiel de 42000 MW.


Économie

Une décision est attendue sur la situation de la sous-traitance au sein du groupe ERG. Le CEO de Eurasian Ressources Group ERG et le directeur général de l’ARSP, Miguel Kashal Katemb, ont eu des échanges fructueux autour de la situation de la sous-traitance au sein de cette entreprise minière multinationale.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.