Le Direct
Radio

Regragui espère gagner pour se rapprocher de la qualification

L’équipe du Maroc a l’occasion de décrocher sa qualification pour les huitièmes de finale de la CAN 2023, ce dimanche 21 janvier contre la RDC. Un succès face aux Léopards au stade Laurent Pokou, suffira au bonheur des Lions de l’Atlas qui occupent jusque-là la première place du groupe F avec 3 points devant les Congolais (1 point), la Zambie (1 point) et la Tanzanie (0 point).

Par Dan Kalala Kalambay

Le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui en conférence de presse d’avant-match. @ Photo Droits tiers.

publié le 20 janvier 2024 à 17:03:59

A la veille de ce grand choc, le sélectionneur du Maroc, a partagé samedi ses perspectives lors de la conférence de presse d’avant-match. Walid Regragui garde le cap sur l’objectif ultime, celui de battre la République démocratique du Congo.

“Nous avons bien commencé mais on doit le confirmer demain face à la RDC. La victoire va nous rapprocher de la qualification. La concentration et la détermination restent les maîtres-mots dans la préparation des Lions de l’Atlas pour ce duel décisif”.

Le technicien marocain ne s’attend donc pas à un match facile malgré son statut de demi-finaliste de la dernière Coupe du monde FIFA. Regragui reconnaît parfaitement les forces de l’équipe congolaise et respecte son adversaire.

“On les connaît bien et ils nous connaissent aussi bien. Il faut respecter tout le monde dans ce groupe. Ce n’est pas un match facile où le Maroc va s’imposer logiquement. La RDC a un très bon coach, qui est d’ailleurs passé par le Maroc. Techniquement, c’est une belle équipe. Ils ont des joueurs techniques et rapides. Ils sont forts en transition. C’est un gros duel demain et on s’attend à une grande bataille tactique et technique”, a reconnu Walid Regragui.

Le sélectionneur du Maroc a, par ailleurs, évoqué les aspects techniques de son équipe. L’ex-joueur de Dijon en France a mis en avant l’adaptabilité de ses joueurs aux différents styles de jeu face à tous les adversaires du groupe.

“Mes joueurs s’adaptent facilement à un style de jeu face aux différents adversaires. Demain notre adversaire, c’est le manque de concentration. Le plus important est d’être fort dans le temps fort et de bien l’exploiter. La mission ne sera pas facile face à un adversaire qui aura bien sûr son mot à dire”, a-t-il souligné.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.