Le Direct
Radio

Les hommages de Catherine Kathungu à Tsaka Kongo

A la suite du décès du coordonnateur de l’Asbl « Artiste en danger », Tshaka Kongo, la ministre de la Culture, arts et patrimoines, Catherine Kathungu a rendu hommage à un homme courageux, humble et rempli d’abnégation qui, selon elle, a dépassé les limites de ses intérêts personnels pour promouvoir et vouloir le bien-être des artistes.

Par Saint Hervé M’Buy

La ministre Kathungu marquée par la disparition de Tsaka Kongo @Photo Droits tiers.

publié le 29 janvier 2024 à 20:21:45

De son vivant, l’artiste musicien Edmond Langu Masima alias Tsaka Kongo était sur tous les fronts avec son Asbl « Artiste en danger ». D’un côté, pour porter la voix de sans voix, mobiliser les ressources sous forme de plaidoyer auprès des officiels et autres mécènes afin de venir en aide à certains artistes en situation difficile pour leur prise en charge effective. Et d’un autre côté, il était connu pour ses prises de position en rapport avec la gestion de la culture en RDC. Il a plaidé pour les droits des artistes, pour la construction des infrastructures viables pour les artistes et aussi la prise en compte de la culture pluridisciplinaire par les autorités du pays.

« La première fois, Monsieur Tsaka Kongo est venu me demander de protéger la place des artistes. Ensuite, il est venu plaider pour papa Petit Pierre afin de l’honorer un 30 juin. Il a plaidé pour papa Jeannot Bombenga afin que sa photo soit placée à l’exposition universelle de Dubaï », a témoigné la ministre de la Culture, arts et patrimoine.

Tsaka Kongo s’arrangeait à être le premier à informer le public sous forme d’alerte sur la situation inquiétante de tel ou tel artiste ; sur le cas de décès ou maladies. Il a développé, en son temps, une étroite collaboration avec les institutions culturelles de la RDC pour la promotion des artistes. Il était aussi une personne ressource pour les journalistes culturels. Il prenait la peine de s’informer et de rédiger des alertes.

Tshaka a fait son choix. Dans les années 1980, connu comme un grand danseur, il a abandonné la scène pour se consacrer à la promotion et à l’amélioration de la vie sociale des artistes. Tout en privilégiant la défense des intérêts des artistes, il s’est illustré en prêchant lui-même par l’exemple. Tsaka Kongo se rendait au chevet de plusieurs artistes en réconfort moral. « Mais, le plus frappant, je garderai à jamais en souvenir, le courage, la bonne volonté, l’humilité, la témérité, surtout et parfois le bénévolat de Monsieur Artistes en danger. Il a plaidé pour l’intemporalité de Grand Kallé, la maladie de maman Vongaye et nous sommes allés, lui et moi, au chevet de la maman de la Rumba dont j’ai inscrit sa chanson Ndota sur la liste de l’intemporalité », indique la ministre de la culture.
Et de renchérir, « Il est le seul qui a donné les premiers éléments culturels à déposer au musée de la Rumba, l’ancienne résidence de feu Papa Wemba. Quand je l’ai inauguré, il a apporté les baguettes de l’un des premiers batteurs de la rumba des années 60 Fracasseur et la casquette du comédien caporal Murumba ».

L’artiste musicien Edmond Langu Masima alias Tsaka Kongo, coordonnateur de l’asbl « Artiste en danger » est décédé, vendredi dernier, au centre de santé « TVC médical » dans la commune de Ngiri-ngiri, dans la ville de Kinshasa.

– Tsaka Kongo entre la scène et l’humanitaire –

Né le 6 juillet 1957 à Kinshasa, chanteur, danseur et chorégraphe, Edmond Langu Masima, connu sous le nom de « Tsaka Kongo », ex-Chaka Zulu, sobriquet adopté lors de la diffusion du film sud-africain Chaka Zulu, sort en 1990, une chanson intitulée « démocratie ».
Tube qui passait avant le journal de l’OZRT et avant la diffusion de la plénière de la Conférence nationale souveraine. Il a œuvré aux côtés de Lita Bembo Libeki, avant de se séparer de ce dernier. En 1994, il s’est produit à un festival de musique de Londala Bongwalanga, baptisé « Ngomo Africa », aux côtés de Manu Dibango, Aïsha Koné et Check Khaleb.

Chargé des affaires sociales de l’Union des musiciens congolais, (UMUCO), Tsaka Kongo a créé l’Association sans but lucratif, « Artiste en Danger », quand le guitariste Bombole wa Lokole, connu sous le petit nom de « Bolene », de Négro succès avait dû quitter l’hôpital par manque de moyens, alors qu’il était très souffrant.

Tsaka Kongo a participé à plusieurs projets, entre autres, « le Congo rend hommage à Tabu Ley”, avec la demande de la rebaptisation d’une avenue de Kinshasa au nom de cet artiste, pareille pour Lutumba Simaro. Le retour de l’artiste comédien Murumba à Kinshasa, après plus de 30 ans d’absence, rentre aussi dans ses actifs.

Initiateur du prix « l’artiste ne meurt jamais » et partenaire du ministère de la Culture, arts et patrimoines pour venir en aide à ses pairs, il a également mis en place la structure « Révolution culturelle » (REVOC) avec les artistes de toutes les disciplines confondues. Avec cette plateforme, Tsaka Kongo a saisi l’Inspection générale de finances (IGF) pour les droits des artistes.

À travers l’asbl « Artiste en danger », il s’est impliqué pour l’assistance sanitaire de plusieurs artistes, mais aussi pour l’inhumation avec honneur de ceux décédés, notamment Pépé Kalle, Madilu, Lokuli, Papa Wemba, Pululu, Guy Mario, Daddy Dikambala et Defao.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.