Le Direct
Radio

Le régulateur américain FAA recommande l’inspection d’avions similaires au 737 MAX

L’agence américaine de régulation de l’aviation civile (FAA) a recommandé aux compagnies aériennes d’inspecter les portes de leurs Boeing 737-900ER après les incidents observés sur celles du Boeing 737 MAX 9 à la conception très similaire.

Par AFP avec Ouragan

Un Boeing 737 MAX 9 d’Alaska Airlines immatriculé N966AK est immobilisé près d’un hangar de maintenance à l’aéroport international de Los Angeles (LAX) à Los Angeles, Californie, le 17 janvier 2024. – Un site Web de suivi des vols montre que l’avion est arrivé de Portland, Oregon. , le 5 janvier, le même jour qu’un autre avion a subi un éclatement de la porte arrière du bouchon de sortie médian de la cabine et une décompression rapide après le décollage de Portland, nécessitant un atterrissage d’urgence. Les régulateurs américains de la sécurité aérienne ont terminé les inspections de 40 avions 737 MAX immobilisés au sol, ont annoncé mercredi les autorités, dans une mise à jour qui ne précisait pas quand l’avion serait remis en service. Les inspections font partie du processus que la Federal Aviation Administration (FAA) utilise pour établir des protocoles, avant que les avions ne soient autorisés à entrer en service à la suite d’un incident quasi catastrophique survenu sur un avion d’Alaska Airlines au début du mois. Les régulateurs américains ont immobilisé 171 737 avions MAX 9 avec la même configuration que l’avion à réaction impliqué dans l’incident @Photo de Patrick T. Fallon / AFP.

publié le 22 janvier 2024 à 12:14:00

Les entreprises “sont encouragées à mener des inspections visuelles” pour s’assurer que les portes ne présentent pas de défauts, a affirmé la FAA dans un communiqué dimanche soir.

Le Boeing 737-900ER est un modèle plus ancien que la famille des MAX, mais selon la FAA, il présente des similitudes dans la conception des portes.

Contacté par l’AFP, Boeing n’avait pas encore fait de commentaire.

Cette annonce fait suite à l’incident survenu le 5 janvier lors d’un vol de la compagnie Alaska Airlines au cours duquel une porte s’est décrochée de la carlingue d’un Boeing 737 MAX 9 qui devait relier Portland (Oregon) à Ontario (Californie).

Depuis, l’agence américaine de régulation de l’aviation civile a ordonné le maintien au sol du 171 des 218 MAX 9 en circulation, le temps de procéder à une inspection.

Ces appareils ne reprendront du service que lorsqu’il n’y aura plus de doute sur la sécurité, a indiqué la FAA.

La condamnation de certaines portes est proposée par Boeing à ses clients sur le MAX 9 lorsque le nombre d’issues de secours existantes est déjà suffisant au regard du nombre de sièges dans l’appareil.

C’est l’une de ces portes obstruées qui s’est envolée lors du vol d’Alaska Airlines et l’agence de sécurité des transports (NTSB) a suggéré que le problème venait du panneau d’obstruction qui n’était pas fixé de façon adéquate.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.