Le Direct
Radio

Le Mali en quarts après avoir terrassé le Burkina-Faso

Le Mali a remporté le derby de l’Afrique de l’ouest en s’imposant logiquement devant le Burkina-Faso (2-1), mardi 30 janvier en huitièmes de finale de la CAN 2023, au stade Amadou Gon Coulibaly de Korhogo. Les Aigles valident ainsi leur ticket en quarts de finale grâce à ce succès laborieux.

Par Dan Kalala Kalambay

Les Aigles du Mali célèbrent leur qualification en quarts de finale de la CAN 2023 devant les Étalons du Burkina-Faso @Photo Droits tiers.

publié le 31 janvier 2024 à 01:32:58

Dans ce choc, les Burkinabè ont payé leurs débuts de mi-temps ratés. Dès l’entame de la partie, les Maliens sont parvenus rapidement à faire trembler les filets avec le but de l’ouverture du score marqué par le meilleur défenseur du Burkina-Faso contre son camp. Edmond Tapsoba a manqué de réflexe sur un ballon renvoyé par le poteau après une tête d’Amadou Haïdara pour tromperbson gardien (3e, 1-0).

Après la pause, les poulains du sélectionneur français Hubert Velud ont été surpris au retour des vestiaires par Lassine Sinayoko. L’attaquant malien a filé et remporté son face-à-face avec le gardien Hervé Koffi (47e, 2-0). Les Étalons sont revenus dans le match grâce au sang-froid de Bertrand Traoré. Le capitaine burkinabè a réduit le score sur penalty (57, 2-1), son troisième sur trois dans cette CAN.

A la dernière minute, le Burkina-Faso a cru égaliser avec le but de Issoufou Dayo. Malheureusement, l’ancien défenseur de V.Club était hors-jeu quand il a envoyé le ballon de la tête au fond des filets. Le Mali réussit à se qualifier en quarts et rejoint la Côte d’Ivoire, le pays hôte, pour un autre derby ouest-africain prévu le 3 février prochain.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La cheffe de la Monusco a prévenu mardi le Conseil de sécurité de l’ONU sur le risque d’une extension du conflit à l’échelle régionale si les efforts diplomatiques en cours visant à apaiser les tensions et à trouver des solutions politiques durables aux problèmes qui opposent la RDC et le Rwanda, échouent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.