Le Direct
Radio

Une nouvelle ère s’ouvre pour le port de Matadi sous Martin Lukusa

Martin Lukusa et son équipe redonnent vie au port de Matadi. Celui-ci a accueilli, il y a peu, son premier navire avec à son bord 6 000 tonnes de cargaison depuis sa rénovation par le comité de l’ONATRA dirigé par le brillant Martin Lukusa. Cette étape marque un tournant majeur pour le développement du port, et met en lumière le travail accompli par le numéro 1 de l’entreprise.

Par Patrick Mputu

Accostage du tout premier navire au Pier 2 du port international de Matadi. @ Photo Droits tiers.

publié le 5 décembre 2023 à 21:02:09

La rénovation a été un défi de taille pour l’équipe Lukusa. Son dévouement et son expertise ont permis de revitaliser cet important point d’entrée commercial de la RDC. Grâce à la gestion efficace de ce fils maison de l’ONATRA, le port est désormais prêt à accueillir un volume accru des navires et de marchandises, contribuant ainsi à stimuler l’économie locale et nationale.

A titre d’illustration, le navire Lubero qui va de nouveau flotter sur le fleuve Congo de Kinshasa à Kisangani, a une capacité de chargement de 2000 tonnes. “A propos de celui qu’on voit, c’est le convoi de Lubero. Nous sommes en train de travailler sur un programme trimestriel que nous avons commencé depuis le mois d’octobre. Et avec ce programme, nous avons programmé trois convois. Il y a un qui est parti, il y a un autre qui ira la semaine prochaine à Lubero et le troisième, c’est le convoi Gogu qui va partir au mois de décembre”, a expliqué Victor Mushoko, le directeur de département de port et de transports aux ports fluviaux de l’ONATRA.

D’après lui, cela n’est possible que grâce aux services interzone incluant des bateaux-navettes à l’intérieur du pays pour la circulation des marchandises d’une province à une autre.

– Martin Lukusa, un leadership dynamique –

Le numéro 1 de l’ONATRA a su mobiliser les ressources nécessaires pour mener à bien ce projet de rénovation, tout en garantissant la sécurité et la durabilité des installations portuaires.

Pendant ce temps, la voie ferrée Kinshasa-Matadi est en pleine réhabilitation et les travaux avancent à pas de géant tel qu’indiqué par le directeur du département de chemin de fer, Denis Kabongo Badia-Mbuji. “Je peux vous garantir au nom du directeur général, Martin Lukusa Tshibangu, que les travaux évoluent très bien. Seulement, il y a un problème d’approvisionnement en matériaux, parce qu’il fallait amener le train. Certains matériaux devraient venir du côté de Matadi, mais on ne pouvait pas franchir certains endroits. Voilà un peu les difficultés que nous connaissons jusqu’à présent. Pendant que les agents sont en train de travailler le sable est en train de couler avec le risque d’ensevelir et les engins et les agents. Vraiment, c’est pénible pour ce dernier chantier”, a-t-il annoncé.

En effet, c’est depuis 2004 (donc 19 ans déjà) que l’accostage avait été mis hors usage. Grâce à l’engagement de Martin Lukusa, le port de Matadi est maintenant prêt à jouer un rôle clé dans la croissance économique du pays, ouvrant de nouvelles opportunités pour le commerce et la logistique.

Voilà qui justifie la gratitude de la communauté portuaire envers le chef de l’État, Félix Tshisekedi dont la vision est incarnée par son lieutenant Lukusa. “Nous remercions beaucoup le président de la République, le Conseil d’administration, la direction générale qui est dirigée par l’enfant du pays Martin Lukusa”, s’est exprimé Médard Nsimba, ingénieur civil de son état qui a vu l’ONATRA s’embourber et aujourd’hui rédecoller.

D’ores et déjà, le port de Matadi va accroître son chiffre d’affaires qui, a-t-on appris du comité de gestion, caracole déjà à plus de 95% dans les recettes générales de l’entreprise. Comme pour dire : l’ONATRA n’est ni un canard boiteux, ni à vendre.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.