Le Direct
Radio

Une application mobile mise à jour pour consulter les électeurs

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a mis en place une application mobile pour les électeurs et les candidats, en plus de l’affichage et la consultation des listes électorales.

Par Alexis Emba

Le siège de la commission électorale à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 2 décembre 2023 à 13:30:44

Cette application, selon la Centrale électorale, permet à tout électeur régulièrement identifié et enrôlé, muni d’un téléphone portable ou d’une tablette avec connexion internet, de saisir son numéro national à onze chiffres tel que repris à la partie supérieure droite de la carte d’électeur ou simplement scanner le QR code de sa carte d’électeur et enfin effectuer la recherche de son bureau de vote.

Cette nouvelle disposition de la CENI énerve malheureusement le droit administratif électoral de la République démocratique du Congo, a réagi vendredi à Ouragan.cd, l’expert électoral, Me Carlos Mupili. En tant que légaliste et expert en droit électoral, Mupili s’est posé la question de savoir si la Centrale électorale s’est interrogée sur sa compétence matérielle conformément au droit administratif électoral de la RDC.

L’activiste estime que toute décision et activité doivent être encadrées par les textes légaux ou réglementaires. Le principe de légalité en droit administratif exige que les décisions prises par la CENI ne violent pas les règles juridiques supérieures or la loi électorale lui impose l’affichage physique des listes des électeurs dans chaque bureau de vote, ce qui n’est pas encore fait.

“Que disent la loi et les mesures d’application en la matière”, s’est-il interrogé, avant d’encourager la CENI à se servir des technologies numériques. Me Mupili fait observer que la CENI est une institution étatique et non une Asbl et en droit public, l’incompétence est la règle et la compétence une exception.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.