Le Direct
Radio

Seul Tshisekedi a changé en cinq ans (Corneille Nangaa)

L’opposant en exil souligne que tout mensonge du président Tshisekedi doit être désamorcé. Nangaa appelle à sauver la République en observant un break salutaire. Car, dit-il, le compte à rebours est activé.

Par Patricia Ngalula

Félix Tshisekedi, le président-candidat à sa propre succession brocardé par Corneille Nangaa @Photo Droits tiers.

publié le 2 décembre 2023 à 13:52:18

Le leader de l’ADCP note que la campagne de Félix Tshisekedi fait honteusement naufrage et que ses “folles” élucubrations autour du concept «candidat de l’étranger» ne tiennent qu’à jusfier son attachement accu à sa tribu familiale. « Pour lui, toute personne qui n’est pas de sa tribu est un candidat de l’étranger », discours qu’il juge publiquement ridicule. Nangaa tire le chapeau à la population de Moanda, Kindu, Gemena et Kisangani qui, dit-il, ont conspué patriotiquement «cet agglomérat de charognards politiques sous le slogan : « Miyibi Bayibi Mingi » (Des Voleurs, ils ont assez volé). Il demande ce que viennent faire des nouvelles promesses en fin mandat de Félix Tshisekedi. « Où sont les réalisations ? Si sous la moisissure, les premières promesses sont en état de putréfaction très avancée, celles d’aujourd’hui sont considérablement nauséabondes », mentionne Nangaa.

Pour le leader de l’ACDP, ce qui a changé en 5 ans, c’est Tshisekedi seul. « Lui, qui a tribalement confisqué toutes les richesses du pays. De son ivresse de lait, il récidive d’un autre pamphlet de promesses prophétiquement mensongères pour se croire capable de convaincre », critique l’ancien président de la Ceni.

Évaluant à distance l’évolution de la campagne électorale, Corneille Nangaa affirme que cette démonstration électorale aura été un indicateur d’extériorisation du rejet de Tshisekedi par le peuple. « Un régime d’incultes, d’insulteurs, des incapables, des incompétents et de braqueurs », dénonce-t-il affirmant que les indicateurs de la campagne placent Tshisekedi dans l’impossibilité de gagner, même dans son propre village. « Le désaveu général de Tshisekedi sur l’ensemble du territoire national est le dernier signe de la fin de la récréation et des mensonges au sommet de l’Etat », assène-t-il avant d’inviter la population congolaise à chasser Tshisekedi : « Chassons-le vite. Lui et sa racaillle », fin de citation.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.