Le Direct
Radio

Les leaders religieux et VLF approuvent les messages de paix à vulgariser

A deux semaines des élections en RDC, les leaders des confessions religieuses de la ville province de Kinshasa et les experts du groupe de plaidoyer Voix de leadership des femmes (VLF) ont approuvé les messages de paix à vulgariser au sein de la communauté chrétienne pour des élections apaisées.

Par Alexis Emba

Des membres de VLP avec des leaders de confessions religieuses lors d’une rencontre à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 3 décembre 2023 à 10:07:00

Ensemble, ils ont convenu du contenu des messages lors d’une rencontre organisée mercredi au Centre carter à Kinshasa. A cette occasion, la coordonnatrice exécutive du projet VLF, Mme Marie- Josephine Ntshayikolo, a appelé l’assistance à observer une minute de silence en mémoire de Mme Rosalynn Carter, épouse de l’ex-président américain Jimmy Carter, décédée le 19 novembre dernier aux États-Unis. « Elle a été une militante passionnée des droits de l’homme », s’est-elle exprimée, avant de rendre hommage à l’ex-première dame des États-Unis.

De son côté, la présidente du groupe de plaidoyer VLF, Mme Marie-Madeleine Kalala, a défini l’objectif des travaux à savoir partager officiellement la liste des messages de paix aux leaders des confessions religieuses pour la promotion de la participation des femmes aux élections apaisées.

Selon l’ex-ministre des Droits humains, vingt-trois messages-clés sur la paix ont été amendés par les leaders des confessions religieuses après la première réunion tenue au Roméo Golf. L’objectif est de sensibiliser et encourager la participation des femmes au processus électoral, en mettant l’accent sur l’importance de la paix et la stabilité pour des élections libres et équitables.

Les leaders religieux, issus de différentes traditions spirituelles, étaient présents en grand nombre pour apporter leur soutien à cette initiative. Selon le pasteur Eleuthere Mvunda Phoba, les Églises ont exprimé une conviction commune : La participation active des femmes dans la vie politique est essentielle pour construire des sociétés justes et pacifiques.

Photo Droits tiers#Des membres de VLP avec des leaders de confessions religieuses lors d'une rencontre à Kinshasa

Les membres du groupe de plaidoyer VLF ont également partagé leurs expériences et leurs témoignages, soulignant l’impact positif de la présence des femmes dans les processus électoraux. Au cours de cette activité, les débats ont été constructifs. L’accent a été mis sur la nécessité de lutter contre les stéréotypes de genre, de renforcer les capacités des femmes leaders et de promouvoir leur inclusion dans les prises de décision politiques. Les messages-clés sur la paix ont servi de fondement aux discussions, offrant des orientations concrètes pour favoriser un environnement électoral pacifique et inclusif.

Pour sa part, Mme Léonnie Kandolo, vice-présidente du groupe de plaidoyer VLF, a souligné l’importance de la collaboration qui doit se créer désormais entre les acteurs religieux et les organisations de la société civile afin de maintenir une liaison permanente pour la promotion de la participation des femmes au processus électoral.

Mme Kandolo a invité tous les participants à diffuser les messages-clés sur la paix dans leurs communautés respectives.

Les représentants des Églises Logos Rhema, Orthodoxe, Agneau de Dieu, Foi Triomphante, Bima, Armée du Salut, Midi avec Jésus Christ et du Ministère chrétien du combat spirituel étaient conviés à cette deuxième rencontre d’échanges avec les membres du GPVLF.

Le groupe de plaidoyer Voix et Leadership des Femmes est un projet financé par les affaires mondiales Canada et exécuté par le Centre Carter.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.