Le Direct
Radio

Les commissaires aux comptes récemment nommés en formation à l’IGF

Les 144 commissaires aux comptes récemment nommés par le chef du gouvernement au sein des établissements publics, assistent depuis mercredi à Kinshasa à un séminaire de renforcement des capacités. Dirigés par l’Ordre national des experts comptables (ONEC), les travaux visent à renforcer la gouvernance des établissement publics.

publié le 6 décembre 2023 à 23:18:20

Dans son discours, l’Inspecteur général des Finances-chef de service de l’IGF, Jules Alingete a rappelé que les 144 commissaires aux comptes seront installés par la volonté du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, matérialisée par le gouvernement à travers le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. Le gendarme des finances publiques a souligné que la marginalisation du rôle pourtant crucial des commissaires aux comptes, a toujours motivé son institution à s’engager dans la bataille visant à la mise en place de ce 3e organe formant avec les deux autres, l’architecture de la gouvernance des établissements publics.

« L’IGF qui envisage de renforcer ses missions de patrouille financière est heureuse de savoir qu’elle n’est plus seule à œuvrer pour l’implémentation de la bonne gouvernance dans les établissements publics », a-t-il fait savoir.

A l’occasion, le président de l’Ordre national des experts comptables (ONEC) a félicité ses pairs pour leur nomination, en tant que commissaires aux comptes. « Il est important de souligner que le processus de désignation s’est déroulé sans l’implication de l’ONEC, et nous saluons l’utilisation du Tableau pour cette procédure, que nous promouvons activement », a-t-il expliqué.

Pour Jean-Jacques Pfingu, le comportement attendu des heureux promus est essentiel pour atteindre les résultats escomptés. «Le comportement professionnel attendu de chacun de nous est essentiel pour préserver notre capital humain. Nous sommes tous tenus de consulter au besoin et de garder à l’esprit que le contrôle de qualité débutera en 2024, une étape incontournable sur notre feuille de route pour l’adhésion à FAC », a insisté le président de l’ONEC.

De son côté le secrétaire exécutif de l’ANEP a vanté les efforts entrepris par l’Inspection générale des Finances dans l’implémentation de la bonne gouvernance au sein des entreprises et établissements publics. Il a, par ailleurs, invité les commissaires aux comptes à travailler sur cette même lancée pour pérenniser les acquis d’une gestion orthodoxe.

Le représentant du Premier ministre qui a ouvert les travaux, a souhaité plein succès aux commissaires aux comptes nouvellement nommés. Il les a informés que le Premier ministre remettra personnellement 14 décembre prochain à chacun d’eux les brevets de participation aux travaux.

Du 6 au 8 décembre, les participants sont édifiés sur les sujets suivants : Cadre légal et déontologique du Commissariat aux comptes dans les établissements publics/cadre légal OHADA a été exposé le premier jour par le professeur William Mbuyamba. Le deuxième jour connaîtra l’intervention de M. Jacques Mukala sur deux sujets dont : Planification de la mission des commissaires aux comptes et le rapport des commissaires aux comptes. L’intervention de l’Inspecteur général des Finances-Chef de service, Jules Alingete aura lieu le dernier jour soit le 8 décembre 2023. Elle sera axée sur les attentes du gouvernement par rapport au travail des commissaires aux comptes dans les établissements publics. Juste après, M. Jean-Pierre Pfingu reviendra sur la contribution de l’ONEC et du CAC à la gouvernance des établissements publics.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.