Le Direct
Radio

Tshangu porte Ted Beleshayi, candidat député n°303

Une fois au Parlement, Ted Beleshayi connaît sa mission : se dresser contre les détourneurs de deniers publics. “Par sympathie à mon égard, vous m’avez confié une mission papa Ted kangela biso miyibi (entendez : papa Ted traque les détourneurs) et je vous en remercie”, a clamé vendredi, le candidat n°303 sous les applaudissements nourris de ses soutiens de la Tshangu lors du lancement de sa campagne électorale.

Par Patrick Mputu

Jua Ted Beleshayi, candidat numéro 303 aux Législatives nationales de décembre 2023, lors du lancement de sa campagne dans la circonscription de la Tshangu @Photo Droits tiers.

publié le 26 novembre 2023 à 12:34:28

Le temps de laisser-faire est révolu, reconnaît-il, le temps du changement est arrivé, proclame-t-il, et l’heure est à la bonne gouvernance, a-t-il annoncé. Dans son bastion, Ted Beleshayi a rassuré que la jeunesse va jouer un rôle accru au Parlement en réprimant les mauvaises pratiques qui ont détruit le pays. “Sachez que pour moi, ce n’est pas qu’un slogan, c’est une promesse, c’est un engagement que je prends avec vous : nako kangela bino miyibi (entendez : je vais traquer et faire arrêter les détourneurs)”, s’est-il engagé.

M. Beleshayi se propose de lutter contre les crimes et les délits économiques dans la gestion publique par l’adoption de la loi portant création d’un parquet financier.

Avant l’hémicycle, le cadre UDPS a rappelé qu’il y a un premier combat à gagner, celui du 20 décembre prochain. Pour le jour du scrutin, le jeune leader recommande à ses inconditionnels de se mobiliser pour que le vote soit en faveur de la jeunesse qu’il représente. “Nous devons remporter la première des batailles, celle du vote du 20 décembre 2023. Mais aujourd’hui plus que jamais, avec vous, je suis confiant. Si nous restons unis et organisés, rien ne pourra l’empêcher”, a-t-il affirmé.

– Combattre la pauvreté à la Tshangu –

Juan Ted Beleshayi s’en est pris aux élus des mandatures précédentes qui n’ont rien apporté, selon lui, à la circonscription de la Tshangu. Au regard de ce constat amer, le jeune turc a pris l’engagement de combattre la pauvreté sous toutes ses formes dans cette contrée délaissée de la capitale.

La situation dans laquelle les députés des mandatures précédentes ont laissé la Tshangu, est critique. Ils n’ont pas su utiliser le potentiel de sa jeunesse ni lui offrir les opportunités qu’elle mérite, la sacrifiant totalement. Tshangu manque de tout (l’eau, l’électricité, infrastructures routières, écoles, centres de santé). Nous connaissons une insécurité chronique causée par une situation sociale catastrophique. Nos 5 communes : Masina, Kimbanseke, Nd’jili, N’sele et Maluku et leurs 6 millions d’habitants constituent le district le plus pauvre de Kinshasa, a-t-il fait savoir.

Cependant, le numéro 303 a porté son programme autour des 4 priorités :

1°) Mettre en application un plan d’urbanisation de la Tshangu afin de procéder à l’asphaltage des principales routes et améliorer la desserte en eau et électricité ;

2°) Construire des écoles, centres de santé, bibliothèques, centres d’initiation à l’informatique ;

3°) Soutenir financièrement par le biais des bourses de mérite les étudiants défavorisés pour payer leurs frais académiques ;

4°) Et enfin, accompagner les femmes commerçantes par la microfinance.

– Confiance à ceux qui aiment Tshangu –

Fils du terroir, le membre de l’Union sacrée (la coalition qui porte la candidature du président sortant, Félix Tshisekedi à la magistrature suprême) a encouragé ses concitoyens de la Tshangu à ne voter que les candidats qui aiment leur district. “C’est par la combinaison de la vision du chef de l’État pour le progrès au bénéfice des Congolais et la représentation à l’Assemblée nationale d’un élu dévoué à la Tshangu que nous parviendrons à mettre en œuvre un plan de développement. Nous allons doter notre Tshangu des capacités d’amélioration de son cadre de vie et des opportunités d’épanouissement pour sa population”.

Véritable défenseur de l’idéologie du regroupement Actions audibles pour la bonne gouvernance (AABG) de Guylain Nyembo, Beleshayi Kasanda a rassuré que plusieurs projets sont déjà exécutés. Il a accompagné des jeunes électriciens, mécaniciens, plombiers à trouver des chantiers pour travailler. À cela s’ajoutent la formation des mères célibataires et le don en matériels agricoles pour les femmes maraîchères.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.