Le Direct
Radio

Mégestion à l’UPN : l’IGF réclame des poursuites judiciaires contre les membres du comité de gestion

L’Inspection générale des finances recommande des poursuites judiciaires à l’encontre des membres du comité de gestion de l’UPN pour irrégularités financières.

Par Patrick Mputu

Le bâtiment abritant le rectorat de l’Université pédagogique nationale (UPN). @ Photo Droits tiers.

publié le 16 novembre 2023 à 15:51:59

Les résultats de l’enquête accablante soulignent une série de manquements qui ont conduit à une dégradation significative de la situation financière de l’institution. Des détournements de fonds, des dépenses injustifiées, ainsi que d’autres problèmes de gestion ont été étalés par les inspecteurs de l’IGF.

Auprès du parquet général et de la Cour des comptes, le service que pilote Jules Alingete a insisté sur l’importance d’établir les responsabilités et de juger les dirigeants de l’Université pédagogique nationale pour faute de gestion.

En attendant la procédure judiciaire, le service rattaché à la présidence demande au ministre de l’ESU de suspendre le comité que dirige le professeur Anastasie Masanga Maponda. “Les actes de mauvaise gestion révélés au sein de l’Université pédagogique nationale suscitent l’indignation et appellent à une action urgente”, rapporte à Ouragan.cd, un ancien étudiant de cette Alma mater.

Ayant constaté une grande mégestion, l’IGF s’est lancée depuis mars dernier, le défi de contrôler toutes les opérations liées aux frais académiques dans les universités et les instituts publics.

Pour plus de transparence, le contrôle s’effectue sur les frais académiques, les frais d’enrôlement, les frais de confirmation et les frais d’appuis économiques du gouvernement. L’objectif, apprend-on de l’IGF, est de reconstruire une gestion saine et transparente des universités.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’application EMA-i (Évent mobile application) introduite en 2021 en RDC, à travers le ministère de Pêche et élevage, pour surveiller les maladies animales, a été améliorée par les experts du secteur.


Économie

La Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco) et l’Observatoire de la dépense publique (Odep) s’élèvent avec fougue contre “les chantages, menaces et intimidations” exercés par les ministres très bien connus comme des grandes pilleurs des richesses du pays en complicité avec les étrangers et prédateurs illégaux. “Les deux organisations considèrent que les précités violent la liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.