Le Direct
Radio

Élections : l’UNAJAC Asbl appelle la société civile à plus de responsabilité

L’asbl “Union nationale des jeunes acteurs du changement (UNAJAC)” a appelé les leaders de la société civile à plus de responsabilité dans la gestion des communautés face aux enjeux actuels liés aux élections en République démocratique du Congo.

Par Alexis Emba

Les leaders de la société civile lors de la table ronde organisée à Kinshasa par l’asbl UNAJAC en cette période électorale. @Photo Droits tiers.

publié le 24 novembre 2023 à 16:19:22

“Nous devons comprendre la responsabilité qui est la nôtre en tant que société civile. En ce moment, nous ne pouvons dormir, nous devons agir parce que les 5 ans à venir de la RDC sont entre nos mains”, a déclaré Joslin Lengisa, président du conseil d’administration de cette organisation, lors de la table ronde organisée mercredi, à Kinshasa, autour du thème :” la société civile dans la consolidation de l’unité, de la démocratie et du développement de la République démocratique du Congo pendant la période électorale et post-électorale”.

Il a invité les leaders de la société civile à organiser les tribunes d’expression populaire afin de responsabiliser les populations pour que les élections se déroulent dans la paix.

“Nous devons faire en sorte qu’avec notre travail, nous puissions sensibiliser nos populations à s’approprier le processus électoral pour réduire la tricherie”, a-t-il fait savoir, avant d’appeler, en revanche, la population à la responsabilité dans le choix de futurs dirigeants.

a population doit savoir qu’elle est responsable de son avenir et ne peut laisser le chien de garde seul aux organisations de la société civile. Chaque membre est donc responsable de sa voix. Tu as voté et tu dois s’assurer que ton vote est en faveur de la personne choisie, a-t-il dit.

A l’ouverture des travaux, M. Zethner Nimi Phuati, vice-président du conseil d’administration de l’UNAJAC Asbl, avait fait observer que les organisations de la société civile ont une influence croissante tant au niveau des politiques que par leurs fonctions de chien de garde, soulignant que la collaboration entre elles accroît de manière considérable la qualité des interventions sur le terrain.

Ainsi, il a appelé à se constituer en grand réseau pour faire face aux multiples réalités tant politiques, socioculturelles , économiques qu’aux pratiques néfastes qui entravent les bonnes moeurs de la société.

“Nous sommes tenus de s’unir, de travailler en réseau pour atteindre les objectifs fixés afin de répondre aux attentes de la population “, a dit le numéro 2 de l’UNAJAC.

Les participants ont suivi avec une attention soutenue les deux exposés présentés respectivement par le professeur Thierry Landu, expert, et Mme Leonie Kandolo. Le premier cité s’est appesanti sur un thème évocateur, celui de la montée en puissance de la société civile congolaise tandis que la seconde sur la société civile dans la consolidation de la démocratie, de l’unité et du développement. Il s’en est suivi un débat-radiophonique houleux et riche où certaines recommandations ont été formulées dont la restitution des échanges à la base, la sensibilisation de la population sur les enjeux de l’heure.

Approché par la presse, Joslin Lengisa a indiqué que l’objectif poursuivi a été non seulement de créer un cadre d’echanges entre acteurs de la société par rapport aux enjeux électoraux, mais également d’élaborer un plan d’actions pendant cette période électorale. Il a reconnu que la société civile abat un travail considérable au niveau de la communauté où il est observé un calme, la paix sur l’ensemble du territoire national, particulièrement dans la capitale.

“C’est grâce à la société civile que nous observons ce calme. Mais, nous remarquons depuis un temps que les acteurs de la société civile sont instrumentalisés par les politiques”, a-t-il dit, avant de rappeler le rôle que doivent jouer les acteurs de la société, étant donné qu’ils sont appelés à protéger les intérêts de la communauté.

L’UNAJAC est une association dont la vision est de construire une meilleure communauté africaine en général et congolaise en particulier, en développant l’esprit entrepreuneurial et de leadership dans divers domaines. Elle poursuit comme objectifs entre autres de renforcer les capacités des communautés, d’accompagner les initiatives communautaires, de booster les leaderships locaux ainsi que de développer des projets à caractère communautaire.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Élection

Kadima joue bien à la comédie. Après le tripatouillage des résultats des élections du 20 décembre, le chef de la CENI veut se donner bonne conscience. Au lieu de condamner d’abord la vaste tricherie opérée à l’interne avec des machines à voter données aux candidats, le bureau Kadima promet des sanctions exemplaires contre certains candidats sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs de provinces pour des actes de corruption auprès des grands électeurs que sont les députés provinciaux en échange de leurs suffrages. Une pure distraction.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.