Le Direct
Radio

Aucun calendrier fixé pour le retrait des troupes de l’EAC en RDC

Aucun calendrier n’a été fixé pour le retrait de la force régionale de l’EAC en RDC alors que son mandat arrive à terme le 8 décembre. Néanmoins, les chefs d’État membres de la Communauté d’Afrique de l’Est ont acté le départ des troupes du sol congolais comme l’a souhaité le pouvoir de Kinshasa.

Par Patrick Mputu

Les participants au sommet de l’EAC à Arusha (Tanzanie) @Photo Droits tiers.

publié le 25 novembre 2023 à 11:43:07

Les pays de l’EAC ont statué sur la question le vendredi 24 novembre, lors d’un sommet à Arusha en Tanzanie en l’absence des présidents rwandais, Paul Kagame et congolais, Félix Tshisekedi alors que la situation dans l’est de la RDC était en toile de fond.

Le vice-Premier à Défense, Jean-Pierre Bemba, le ministre d’État à l’Intégration régionale, Antipas Mbusa Nyamwisi et le Haut représentant du chef de l’État, Serge Tshibangu ont dû batailler dur lors des discussions à huis clos pour défendre la position de Kinshasa. “Le 23e sommet des chefs d’Etat de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) a pris acte du refus de la RDC de renouveler le mandat de la force régionale de l’EAC au-delà du 8 décembre 2023”, précise le communiqué final.

Le sommet respecte certes la décision de la RDC, mais a recommandé plus de consultations entre les chefs des armées de pays membres de l’EAC avec leurs homologues des pays de l’Afrique australe – la SADC. D’ailleurs, une réunion des chefs d’état-major de deux régions doit avoir lieu d’ici peu pour fixer les modalités. “Nous croyons en la communauté d’Afrique de l’Est parce que cette communauté peut contribuer au développement de cette région. La RDC fait face à une guerre et notre présence ici, c’est de chercher comment mettre fin à cette guerre. Nous espérons que les pays membres de l’EAC ont compris que nous avons besoin de la paix, les Congolais veulent la paix pour aller aux élections”, a déclaré Jean-Pierre Bemba.

En effet, la Communauté d’Afrique australe doit prendre le relais de l’EAC au Nord-Kivu. D’où, il faut absolument éviter tout vide sécuritaire, insistent les officiels congolais, alors que les combats ont repris dans la zone depuis plusieurs semaines entre les rebelles du M23, l’armée congolaise et des groupes d’auto-défense.

Trois pays de la SADC se sont déjà engagés à déployer leurs militaires dans l’est de la RDC. Il s’agit de l’Afrique du Sud, du Malawi et de la Tanzanie. Le dernier pays cité n’avait pas envoyé des militaires dans le cadre de l’EAC.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.