Le Direct
Radio

Israël-Gaza : le Brésil convoque une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU

Le Brésil, qui préside actuellement le Conseil de sécurité de l’ONU, a convoqué pour vendredi une nouvelle réunion de cet organisme pour aborder la situation dans la bande de Gaza, a annoncé mercredi soir le ministère des Affaires étrangères.

publié le 12 octobre 2023 à 06:27:00

Le chef de la diplomatie brésilienne Mauro Vieira a interrompu une tournée en Asie pour se rendre à New York, “afin de participer à une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies, convoquée par le Brésil pour le vendredi 13 octobre, afin d’aborder la situation dans la bande de Gaza”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le Brésil avait déjà convoqué une réunion d’urgence sur la situation en Israël et dans la bande de Gaza le 8 octobre, au lendemain de l’offensive surprise et sans précédent du Hamas contre l’Etat juif.

Au terme de cette réunion, les membres du Conseil, régulièrement divisés sur le dossier israélo-palestinien, n’avaient pas réussi à s’entendre pour condamner unanimement cette offensive qui a fait environ 1.200 morts côté israélien, selon le dernier bilan.

Dans la bande de Gaza, au moins 1.200 personnes également, dont de nombreux civils, ont été tuées dans les raids aériens destructeurs israéliens menés en représailles, selon les autorités locales.

Plus tôt mercredi, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a lancé un appel à protéger les “enfants palestiniens et israéliens” pris au piège de la guerre.

Les enfants ne devraient jamais être pris en otages, où que ce soit dans le monde, a plaidé Lula.

Il faut que le Hamas libère les enfants israéliens qui ont été enlevés à leurs familles. Il faut qu’Israël cesse les bombardements pour que les enfants palestiniens et leurs mères quittent la bande de Gaza à travers la frontière avec l’Egypte, a poursuivi le président brésilien.

“Il faut qu’il y ait un minimum d’humanité dans la folie de la guerre”, a-t-il exhorté.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.