Le Direct
Radio

Des morts et disparus dans un nouveau naufrage en RDC

Un nouveau naufrage dans l’ouest de la RDC a fait dimanche des morts et des disparus sur un affluent du fleuve Congo, huit jours après une catastrophe similaire dont le bilan officiel était d’au moins 47 morts, a-t-on appris lundi de sources concordantes.

Par AFP avec Ouragan

Une baleinière sur le fleuve Congo. @Photo Droits tiers.

publié le 25 octobre 2023 à 10:04:00

Un représentant de la société civile a fait état de “40 morts” et “plusieurs dizaines de disparus” dans ce nouvel accident. Un responsable de la province de l’Équateur évoquait de son côté “des morts” dont il ne précisait pas le nombre, en attendant des informations d’“une équipe d’enquêteurs envoyée sur place”.

Il s’agit encore une fois d’une embarcation en bois, appelée “baleinière”, qui a chaviré en pleine nuit alors qu’elle transportait passagers et marchandises.

Ce nouveau naufrage est survenu dans la nuit de samedi à dimanche au niveau du village de Boyeka, sur la rivière Lulonga, à environ 140 km du chef-lieu de la province Mbandaka, a précisé à l’AFP Joseph Boyoko Lokondo, l’un des animateurs de l’organisation et groupe de pression “Génération consciente”.

“Les mêmes causes, une surcharge et une navigation nocturne produisent les mêmes effets”, a-t-il déploré, en évoquant un bilan provisoire de “40 morts, 200 rescapés et plusieurs dizaines de disparus”.

Après le précédent naufrage, le ministre des Transports avait pourtant promis des mesures drastiques, mais rien ne se fait sur le terrain, a-t-il ajouté.

Dans la nuit du 13 au 14 octobre, une baleinière a fait naufrage sur le fleuve Congo à Mbandaka. Selon un bilan communiqué le lundi suivant par le ministre des Transports de RDC, Marc Ekila, l’accident a fait au moins 47 morts et un nombre indéterminé de disparus.

La surcharge est la cause de cet accident, selon le ministre, qui a également rappelé que les embarcations en bois n’étaient pas autorisées à naviguer la nuit.

Grand pays d’Afrique centrale, la République démocratique du Congo compte très peu de routes praticables et les déplacements se font souvent sur les lacs ainsi que sur le fleuve Congo et ses affluents.

Les naufrages sont fréquents et les bilans souvent lourds mais, en l’absence de manifestes fiables de passagers, impossibles à établir avec précision.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le professeur Noël Tiani Mwadiamvita a honoré le DG Junior Mata d’une visite mémorable à son office le mercredi 28 février 2024.


Justice

La Cour d’appel de Paris a confirmé mercredi 28 février la mise en accusation de Roger Lumbala «pour complicité des crimes contre l’humanité». Ancien responsable du RCD-N, l’ex-député congolais avait été arrêté le 2 janvier 2021 en France. Dans ce dossier, le très controversé Jean-Pierre Bemba, actuel ministre congolais de la Défense et l’un des principaux alliés du président Félix Tshisekedi, est cité. Après avoir eu maille à partir avec la CPI, le leader du Mlc pourrait de nouveau affronter la justice internationale.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2656 CDF
1 Euro2 876,32 CDF
1 Yuan369,08 CDF
1 FCFA4,38 CDF

Appel d'offres

Avis de Vente


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.