Le Direct
Radio

A Londres, Paluku et Kamerhe obtiennent l’adhésion des Britanniques au projet des batteries électriques

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku poursuit sa campagne de sensibilisation des investisseurs autour du grand projet de fabrication des batteries et véhicules électriques en RDC.

À Londres où il a séjourné avec le vice-Premier ministre de l’Economie, Vital Kamerhe, le ministre de l’Industrie Julien Paluku s’est exprimé jeudi 19 octobre 2023 devant les parlementaires et chefs d’entreprises britanniques sous la présidence du chairman Lord Popat, envoyé spécial du Premier ministre britannique dans la région des Grands-Lacs.

Par Lydie Matadi

A Londres, le VPM de l’économie, Vital Kamerhe et le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya s’exprimant devant les hommes d’affaires britanniques. @Photo Droits tiers.

publié le 22 octobre 2023 à 07:04:47

Kamerhe et Paluku ont séduit lors de la table ronde axée sur les opportunités d’affaires en RDC, la pacification de l’est et les investissements. Les deux membres du gouvernement congolais ont étalé les opportunités qu’offre la RDC dans différents secteurs dont celui des minerais stratégiques qui interviennent dans la fabrication des batteries et véhicules électriques, l’agroindustrie et l’énergie. Ils n’ont pas manqué de vanter le climat des affaires congolais qui s’embellit de plus en plus.
Une opération qui visait à convaincre les investisseurs britanniques pour qu’ils viennent s’installer en RDC et ainsi, intensifier les échanges commerciaux entre Kinshasa et Londres.

Présentant les différentes étapes déjà franchies dans le processus d’installation d’une première usine de fabrication des batteries électriques, Julien Paluku a invité les hommes d’affaires anglais à rejoindre ce grand projet qui va changer, dit-il, les économies des pays africains. Il leur a proposé d’installer des usines de raffinerie de certains minerais dont le coltan au Nord-Kivu, pour ainsi faire de l’industrie un facteur de paix et stabilité dans l’est de la RDC et dans la région des Grands Lacs.

Le chef de l’État tient à la transformation locale de nos minerais pour leur donner de la valeur ajoutée pour que le pays puisse gagner et ainsi chasser la pauvreté. Nous devons élever le niveau des échanges entre la RDC et la Grande-Bretagne pour qu’à l’horizon 2030, le volume des échanges entre les deux pays puisse accroître. Nous avons aussi parlé de la stabilité de la RDC dans sa partie est, les influences négatives de certains pays voisins sur nos richesses du sous sol et nous avons sollicité l’accompagnement de la Grande-Bretagne dans la recherche de la stabilité et la paix durable en RDC, a expliqué le membre de l’exécutif congolais.

Selon Julien Paluku, les échanges commerciaux entre la RDC et la Grande-Bretagne avoisinnent actuellement 240 millions de livres sterling, soit environ 300 millions de dollars. Les deux pays envisagent de ramener les échanges à un milliard de dollars américains, pour qu’à l’horizon 2030, ils atteignent cinq milliards de dollars américains.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Lors de sa visite en Allemagne, le député provincial Daddy Kangudia a présenté les opportunités d’investissement de sa province aux hommes d’affaires allemands.


Nation

“Je suis préoccupé après la récente décision (de Kinshasa) de lever le moratoire sur la peine de mort”, a déclaré Volker Türk devant la presse, à l’issue d’une visite de quatre jours en RDC au cours de laquelle il a notamment rencontré le président Félix Tshisekedi.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,765.00 CDF
1 Euro2,944.45 CDF
1 Yuan381.95 CDF
1 FCFA4,52214 CDF

Appel d'offres

Attribution du marché : Acquisition et livraison de 25.000 téléphones mobiles “portables”


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.