Le Direct
Radio

Zelensky au Canada pour demander la poursuite de son “soutien indéfectible” à Kiev

Après l’ONU et Washington, Volodymyr Zelensky est au Canada vendredi pour y rencontrer le Premier ministre Justin Trudeau et demander à ce pays qui compte une importante diaspora ukrainienne de prolonger son “soutien indéfectible” à Kiev.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky rencontre le Premier ministre canadien Justin Trudeau sur la Colline du Parlement à Ottawa, Canada, le 22 septembre 2023 @Photo de Sean Kilpatrick / POOL / AFP.

publié le 22 septembre 2023 à 17:18:56

M. Trudeau a accueilli jeudi soir à Ottawa le président ukrainien, en provenance de la capitale américaine où le président Joe Biden l’avait assuré du soutien des Etats-Unis, malgré des désaccords politiques au Congrès sur son financement.

En plus d’une discussion bilatérale avec le Premier ministre dans la matinée, M. Zelensky doit rencontrer la gouverneure générale du Canada, Mary Simon, et prononcer une allocution devant le Parlement canadien, ce qu’il n’a pas fait à Washington.

Avec Justin Trudeau, il doit s’envoler en fin de journée vers Toronto, où les deux dirigeants rencontrent des chefs d’entreprises et des membres de la communauté canado-ukrainienne.

– Huit chars –

Le Canada, dernier pays du G7 à être visité par le dirigeant ukrainien, compte la deuxième plus importante diaspora ukrainienne au monde après la Russie, avec quelque 1,4 million de personnes.

Il s’agit de la première visite officielle de Volodymyr Zelensky sur le sol canadien depuis le début de l’invasion russe en février 2022. En mars, il s’était spécifié aux parlementaires du pays en visioconférence.

“Le peuple ukrainien est le fer de lance qui, en ce moment, détermine l’avenir du XXIe siècle”, a déclaré jeudi soir le Premier ministre Trudeau, dans un communiqué.

Il a assuré que le Canada resterait aux côtés de l’Ukraine “aussi longtemps qu’il le faudra” et que le pays continuerait d’apporter “un soutien indéfectible au peuple ukrainien qui lutte pour sa souveraineté et sa démocratie”.

Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, a-t-il ajouté, le Canada s’est engagé à verser plus de 8,9 milliards de dollars canadiens (6,2 milliards d’euros) en soutien à l’Ukraine sous forme d’État. ‘un large éventail de mesures, “notamment 4,95 milliards de dollars (canadiens) en soutien financier direct et plus de 1,8 milliard de dollars (canadiens) en aide militaire”.

Ottawa a formé plus de 36 000 soldats ukrainiens. Son aide militaire comprend également huit chars de combat lourds Leopard 2, un véhicule blindé de dépannage, 39 véhicules blindés, des armes antichars, des drones et de l’équipement de communication par satellite.

Justin Trudeau s’est rendu en Ukraine en juin. Il avait annoncé qu’Ottawa allait participer aux efforts multinationaux pour les anciens pilotes de chasse ukrainiens.

– “Moment crucial” –

« Nous devons travailler d’arrache-pied pour prolonger ce soutien, pour maintenir cette alliance », a déclaré jeudi soir à la télévision publique CBC la vice-première ministre Chrystia Freeland. “Le Canada est à l’œuvre pour cela chaque jour, parce que nous pensons que notre sécurité nationale et nos valeurs les plus fondamentales sont en jeu”.

“L’Ukraine vaincra, mais l’Ukraine a besoin de notre aide”, a déclaré Alexandra Chyczij, présidente de l’association Congrès des Ukrainiens Canadiens, dans un communiqué. “C’est une opportunité historique pour le Canada d’appuyer la victoire ukrainienne”.

Jeudi à Washington, le président Zelensky avait remercié Joe Biden pour l’aide américaine et plaidé pour que cet appui perdure, même après un an et demi de conflit.

Le président américain avait pour sa part détaillé une nouvelle aide militaire de 325 millions de dollars américains et déclaré que des chars américains Abrams arriveraient en Ukraine “la semaine prochaine”.

Le président ukrainien avait aussi tenu à exprimer sa gratitude envers le Congrès américain, qui débat actuellement du vote d’une nouvelle enveloppe d’aide à son pays, dont certains élus trumpistes ne veulent pas entendre parler.

Par Geneviève NORMAND et Michel COMTE/Afp

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.