Le Direct
Radio

Séisme au Maroc : cours contre la montre pour retrouver des survivants

Les secouristes marocains, appuyés par des équipes étrangères, redoublent d’efforts lundi pour retrouver d’éventuels survivants et fournir l’assistance à des centaines de sans-abris, près de 72 heures après le séisme qui a fait près de 2.700 morts selon un nouveau bilan.

Par AFP avec Ouragan

Les Forces armées royales marocaines fouillent les décombres des maisons après un tremblement de terre dans le village de montagne de Tafeghaghte, au sud-ouest de la ville de Marrakech, le 9 septembre 2023. – Le séisme le plus meurtrier au Maroc depuis des décennies a tué plus de 2 000 personnes, ont annoncé les autorités en septembre. Le 9 septembre, alors que les troupes et les services d’urgence se précipitaient pour atteindre les villages de montagne isolés où l’on craint encore que des victimes soient piégées. @(Photo de FADEL SENNA / AFP).

publié le 11 septembre 2023 à 19:00:00

Le séisme, le plus meurtrier dans le royaume depuis plus de soixante ans, a dévasté vendredi soir des villages entiers dans une région située au sud-ouest de la cité touristique de Marrakech (centre), faisant 2.681 morts et 2.501 blessés, selon un dernier bilan officiel publié lundi.

L’épicentre de la secousse est situé dans une zone montagneuse du haut-Atlas, où les éboulements ont encore rendu difficile l’accès aux villages sinistrés, comme dans ceux de la commune d’Ighil.

Pour acheminer des vies aux survivants du séisme dans les petites bourgades enclavées de cette commune, les hélicoptères font des aller-retours, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Une étroite route montagneuse dans cette commune était engorgée lundi par les voitures acheminant les aides et plusieurs ambulances mais les villages les plus proches de l’épicentre du tremblement de terre restent toujours inaccessibles en raison d’éboulements.

J’ai parcouru 15 kilomètres à pieds depuis mon village où on a beaucoup de dégâts pour chercher des vies. Nos enfants n’ont plus rien à manger, confie à l’AFP Lahcen Aït Malik.

Dimanche soir, le Maroc a annoncé avoir accepté les offres de quatre pays d’envoyer des équipes de recherche et de sauvetage : l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Emirats arabes unis.

– “Espoir” –

Selon des correspondants de l’AFP, des secouristes espagnols étaient présents dans deux localités frappées par le séisme au sud de Marrakech, Talat Nyaqoub et Amizmiz.

A Talat Nyaqoub, douze ambulances, plusieurs dizaines de 4×4 de l’armée et de la gendarmerie étaient déployés.

Non loin, une équipe de 30 pompiers espagnols, un médecin, une infirmière et deux techniciens se coordonnent avec les autorités marocaines pour commencer les fouilles.

La grande difficulté réside dans les zones éloignées et difficiles d’accès comme ici, mais les blessés sont héliportés, a déclaré à l’AFP la cheffe de l’équipe espagnole, Annika Coll.

“C’est difficile à dire si les chances de trouver des survivants s’amoindrissent car par exemple en Turquie (frappée d’un séisme très violent en février), nous avons réussi à trouver une femme vivante après six jours et demi. Il ya toujours de l’espoir”, at-elle ajouté. “Il est aussi important de retrouver les corps sans vie car les familles doivent savoir et faire le deuil”.

A 70 km plus au nord, une autre équipe de 48 hommes de l’Unité militaire d’urgence espagnole (UME) a ​​établi un camp à l’entrée de petite ville d’Amizmiz depuis dimanche soir.

Dans le village, deux gros camions de l’armée marocaine distribuaient des centaines de couvertures aux habitants qui ont perdu leurs logements, a constaté un journaliste de l’AFP.

“Ma mère est morte, sa maison détruite. Mon logement à Amizmiz n’est plus sûr donc on dort dehors sous des tentes avec mes deux enfants de 4 mois et 6 ans”, se désole Hafid Ait Lahcen, 32 ans.

Personne des autorités ne nous a proposé de relogement. On est complètement perdu, déplore ce travailleur du bâtiment.

– “Indemnités” –

Dans plusieurs localités, des membres des forces de sécurité continuent d’aider à creuser des tombes pour les victimes, puis que d’autres installent des tentes jaunes pour les sinistres.

Dans le village isolé de Imi n’Talat, au sud-ouest de Marrakech, des bénévoles ont travaillé d’arrache-pied dimanche soir pour extraire des corps ensevelis sous les déclins, selon une correspondante de l’AFP.

“Je suis venu pour prêter main forte car personne n’est là pour eux. On a sorti déjà six corps”, explique à l’AFP Yassine Ait Addi, venu d’un village voisin.

Le séisme atteint une magnitude 7 selon le Centre marocain pour la recherche scientifique et technique (6,8 selon le service sismologique américain), est le plus puissant à n’avoir jamais été mesuré au Maroc.

Il est le plus meurtrier au Maroc depuis celui qui avait détruit Agadir, sur la côte ouest du pays, le 29 février 1960 : entre 12.000 et 15.000 personnes, soit un tiers de la population de la ville, y avaient péri.

Le chef du gouvernement marocain, Aziz Akhannouch, a présidé lundi une réunion consacrée notamment à la reconstruction des logements détruits dans les zones sinistrées.

Les citoyens qui ont perdu leur logement bénéficient des indemnités (…) une offre claire sera annoncée prochainement, a-t-il déclaré.

Selon lui, des solutions sont actuellement à l’étude pour les personnes sans abri.

Nos tags

GUERRE
Ceni
Agression
Politique
Élection
Enrôlement
Culture
Économie

L’asbl “Union nationale des jeunes acteurs du changement (UNAJAC)” a appelé les leaders de la société civile à plus de responsabilité dans la gestion des communautés face aux enjeux actuels liés aux élections en République démocratique du Congo.


Élection

La Commission africaine pour la supervision des élections (Case) condamne la barbarie du gouverneur Udps du Maniema qui, selon elle, a ordonné l’attaque armée et à coups de pierres du cortège de Moïse Katumbi Chapwe. L’organisation attire l’attention du secrétaire général de l’Udps, Augustin Kabuya Tshilumba sur le comportement belliqueux des membres de son parti.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2626,00 CDF
1 Euro2866,65 CDF
1 Yuan364,06 CDF
1 FCFA4,37 CDF

Appel d'offres

Acquisition des équipements informatiques complémentaires et consommables informatiques


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.